FANDOM




                       Pontius Rayembaldi et les Mevouillon



Arg1.jpg

Donation par Ripert et sa famille.

Apr.jpg

Noblesse des Rambaud... "actes signez en l'année 1067". Fornier, Marcellin (1592-1649) Histoire générale des Alpes Maritimes ou Cottiènes.

Apr1.jpg

Noblesse des Rambaud (Guy Pape, Chorier).

Pons Rambaud de Mevouillon ou de Mongardin est né vers 1040, peut-être au Castellum Geraldum (Château-Giraud à Ribiers), ou dans celui de Trescléoux, qui font partie du Heiliges Römisches Reich Deutscher Nation, en latin Sacrum Romanum Imperium Nationis Germanicæ (= Saint-Empire romain germanique). Pons est décédé en 1120.

Tous les historiens sont d'accord pour dire qu'il est extrêmement difficile de savoir de ce qui s'est passé avant le XIIe siècle dans le nord de la Provence. Marcellin Fornier (1592-1649) dans son Histoire générale des Alpes Maritimes ou Cottiènes... nous parle d'actes signez en l'année 1067 par Pons Rambaud, coseigneur de Montgardin[1]. Joseph Roman écrit que Pons est seigneur de Montgardin en 1080[2]. Au XVIIe siècle, La Production de Gaspard de Rambaud, pour la vérification de ses titres de noblesse, conservée aux A.D. de Gap, nous permet d’en savoir plus sur cette période, dont il reste peu d’archives. Il fait voir en premier lieu le mariage de noble Catherine, fille de noble Pons Rambaud, coseigneur de Montgardin de l’année 1067 d’où l’on peut voir une Race conservée dans son lustre et ses qualités depuis plus de 600 ans.

Une étude récente sur Les origines de la famille Mévouillon et des actes fait que Pons peut être relié à cette famille. Les dates et les prénoms coïncident. Les premiers Rambaud possèdent dans la Drôme au XIIIe siècle de nombreuses terres qui étaient jadis aux Mevouillon. Tout cela n'a jamais été vraiment étudié par les historiens du Dauphiné.

Les Rambaud ne sont pas une famille d'obscurs seigneurs du Dauphiné, même avant les capitaines Jacques Rambaud de Furmeyer et Antoine Rambaud de Furmeyer, dit le capitaine Furmeyer, Antoine Rambaud, le jurisconsulte, leurs cousins Lesdiguières et Guillaume Farel, sans oublier Honorat Rambaud. André de Rambaud est écuyer du roi Louis XII, ce qui démontre son appartenance à une famille illustre. D'ailleurs Guy Pape, et Nicolas Chorier, écrivent dans La jurisprudence du célèbre conseiller et jurisconsulte Guy Pape, dans ses décisions qu'en 1506, avant les personnalités illustres de la Renaissance que la famille de Rambaud étoit en ce tems-là confédérée entre les plus nobles du Gapençois[3]. Les Rambaud sont dits certorum nobilium (= nobles authentiques) par les documents historiques conservés à la bibliothèque de Grenoble et aux archives de l'Isère, nous dit l'abbé [http://fr.wikipedia.org/wiki/Ulysse_Chevalier Ulysse Chevalier [4].




SA FAMILLE Modifier

.

Le Pons qui fait un don à l’abbaye de Cluny, en 956-957, c’est Pons II de Mevouillon (ca 910-986). En effet, ce dernier avec sa femme Richilde, originaire de l’Uzège, tient de l'archevêque d’Arles, l’abbaye de Sainte-Marie de Goudargues[5].


Un arbre généalogique d'une étude bien faite : Les origines de la famille Mévouillon et des actes nous disent que ce Rambaud du Nyonsais a deux fils :

    • Rambaud II vit au début du XIe siècle. Il s'installe à Chorges, selon Joseph Roman[6], une bourgade située au nord de la Provence de cette époque. Chorges n'est pas très éloignée de Montgardin. Le P. Fournier fixe à 992 l'expulsion définitive des Sarrasins du fort de Puy-Maure. Les Rambaud font certainement partie des heureux vainqueurs, même si la devise de la famille, Et habet sua gaudia luctus, est là pour nous rappeler que cette victoire a été acquise par bien des deuils. Le premier blason des Rambaud est un drap mortuaire[7]. Ce blason est différent du sceau des premiers Mevouillon, mais pas contre au XVIIIe siècle, toutes les branches descendant de ces Rambaud-Mevouillon ont un blason presque identique.
    • Mison.jpg

      Château de Mison.

      Ripertus Geraldi de Trescléoux (1020-après 1094) habite le Castellum Geraldum (Château-Giraud à Ribiers). La famille de Mison qui possède alors la seigneurie de Ribiers[8].


Apr.jpeg

Ruines du château-fort d'Arzeliers.

Ripert Giraldi de Mevouillon et Odile de Mison sont les parents de :


      • Pontius Rayembaldi
      • Girald de Padernas. Il y a un château de Padernas, dans le comtat Venaissin. Il est le grand-père Gérard de Padernis. Le haut domaine en appartenait au comte de Forcalquier en 1189; il acheta le tiers de ce fief à Gérard de Padernis pour 10,000 sous melgoriens, et le sixième à Albert de Montclus, beau-frère du précédent, pour 5,000 sous de la même monnaie, le 5 mars de la même année[9].
      • Guillaume de Urel
      • Bermond d'Arzeliers. De temps immémorial Arzeliers est qualifié de baronnie.
      • Bertrand d'Arzeliers. C'est leur petit-neveu, Raymbaud de Mévouillon, en 1120, qui leur succède[10].
      • Segura
      • Pontius Cabaçut.




Descendance de Chrodobert d'Alémanie Modifier

.


Chrodobert d'AlémanieWulgurde ???
 │
 ├── Robert = Chrodobert II, référendaire, maire de Neustrie, évêque (665)
 │ ∞ ??? de Lombardie
 │
 │  
 ├── Erlebert de Thérouanne (ca 590-après 659), nobilis[11].
    ∞ 639 Fumerse de Boulogne, sœur de saint Wulmar
    │  
    ├── Lambert de Fontenelle (640-688), abbé, évêque, saint.
    │  
    │    
    ├── Robert de Thérouanne, duc et chancelier[12].
      ∞ Théodrade, parente de Nanthilde, épouse du roi Dagobert 
      │  
      ├── Angadrisma
      │  ∞ Ansbert (629-694), abbé, évêque, saint
      │  
      ├── Folchaide de Salzbourg 
      │   ∞ Théodon II de Bavière, duc    
      │   │  
      │   ╰──┄┈ Agilofinger
      │   
      ├── Lambert de Maastricht (636-705), évêque, saint          
      │  
      │ 
      ├── ??? Robertien, né vers 640.
         │
         ├── Robert de Salzbourg, évêque de Worms, saint.
         │
         ├── Érentrude de Salzbourg (ca 650-710), sainte     
         │
         ├── Hervé de Laon (660-696), comte
         │  ∞ Irmine, fille d'Hugobert    
         │  │
         │  ├── Rolande 
         │  │  ∞ Guy, abbé de Fontenelle, et ancêtre des Widonides
         │  │
         │  ├── ??? Robertien
         │  │  ∞ Bertrade de Prüm
         │  │  │ 
         │  │  ├── Caribert de Laon
         │     │  ∞ Gisèle ???
         │        │
         │        ├── Berthe au Grand Pied (726-783)
         │           ∞ Pépin le Bref
         │           │          
         │           ╰──┄┈ Carolingiens
         │ 
         ├── Roger, comte du Mans
         │  │
         │  ├── Hervé, comte du Mans          
         │  │  │ 
         │     ╰──┄┈ Rorgonides
         │         
         │
         ├── Lambert de Hesbaye[13], comte, ancêtre direct des Capétiens[14].
            ∞ Chrotlind de Neustrie
            │    
            ├── Willigarde[15]
            │  ∞ Liutwin de Trèves, saint
            │  │
            │  ├── Milon de Trèves, évêque de Reims et de Trèves.
            │     │
            │     ├── Milon d'Angers
            │        ∞ Bertha, sœur de Charlemagne
            │        │ 
            │        ├── Roland 
            │  
            ├── Landrade de Hesbaye
            │  ∞ Sigramm
            │  │       
            │  ├── Chrodegang de Metz, évêque, saint.
            │  │
            │  ├── sainte Opportune
            │  │
            │  ├── Gunderland de Hesbaye, deuxième abbé de Lorsch
            │  │
            │  ├── Ingramm de Hesbaye
            │     ∞ Hedwige de Bavière
            │     │
            │     ├── Ermengarde (778-818)
            │        ∞ Louis le Pieux
            │
            ├── Rotrude[16]
            │   ∞ Charles Martel (690-741), prince
            │
            │
            ├── Robert de Hesbaye (697-avant 764), comte
               ∞ ca 730 Williswinte, fille du comte Adalelm
               │
               ├── Cancor de Hesbaye, comte, ancêtre des Popponides[17]
               │
               ├── Thurimbert de Hesbaye (ca 730-après 770), comte
                  │
                  ├── II de Hesbaye
                  │  │
                  │  ├── Robert III de Hesbaye
                  │  │
                  │  │ ├── Robert le Fort
                  │  │ ╰──┄┈ Descendance Capétiens... 
                  │  │  
                  │  │ 
                     ├── Guérin de Thurgovie, gouverneur[18].
                  ∞ Adelindis de Buchau, abbesse.
                  │ 
                  ├── Isembard von Thurgau (ca 735-806), comte  
                  │  │
                  │  ├── Guerin de Provence
                  │ 
                  │
                  ├── Milon de Narbonne (ca 735-791), comte        
                    │       
                    ├── Liebulf de Provence (ca 780-835)[19].
                      ∞ Odda (ca 800-après 835), des Baux ?
                      │ 
                      │
                      ├── Leibulf des Baux[20]
                        │ 
                        │
                        ├── Pons de Mevouillon (ca 870-954)[21].
                          ∞ Blismodis de Mâcon, sœur d'Aubry de Mâcon
                          │
                          ├── Umbert (ca 900-996), évêque de Vaison
                          │
                          ├── Garnier (ca 900-991), évêque d’Avignon.
                          │
                          ├── Ison d’Arles (ca 900-942)
                          │  ∞ Fille d'Ursus de Bénévent
                          │  
                          │
                          ├── Pons de Marseille (ca 910-979), dit major
                          │   ∞ Judith de Bretagne
                          │   ╰──┄┈ Descendance Vicomtes de Marseille...   
                          │ 
                          │
                          ├── Pons II de Mevouillon (ca 910-986)Richilde, originaire de l’Uzège
                             │
                             ├── Féraud de Nice, évêque de Gap, 
                             │
                             ├── Pierre de Mirabel
                             │
                             ├── Pons III de Mevouillon
                             │  ╰──┄┈ Descendance Mevouillon... 
                             │
                             ├── Arnoul de Theys
                             │   ╰──┄┈... Descendance Theys...
                             │
                             ├── Gérard
                             │
                             │
                             ├── Rambaud de Mevouillon (ca 960-après 1023) 
                             │  │
                             │  │
                             │  ├── Ripertus Geraldi de Trescléoux, domnus
                             |     ∞ Odile de Mison (1024-1095)
                             │     │   
                             │     │
                             │     ├── Pontius Rayembaldi 
                             │        ∞ Austrudis de Montgardin
                             │        │  
                             │        │        
                             │        ╰──┄┈ Famille de Rambaud
                             │
                             ├── Raoul
                             │
                             ├── Laugier de Nice (ca 1050-1032)Odile de Provence (976-1032) 
                                 │
                                 ├── Rostan de Gréolières
                                 │  ╰──┄┈ Descendance Gréolières...
                                 │
                                 ├── Pierre de Nice, évêque de Sisteron 
                                 │
                                 ├── Jauccara de Nice
                                 │  ∞  Amic de Vence-Avignon
                                 │
                                 ├── Gerberge de Nice
                                 │  ∞ Bérenger d’Avignon 
                                 │
                                 ├── Rambaud de Nice (1006-1073)
                                    ∞ 1032 Accelena d’Apt 
                                    │
                                    ├── Laugier d’Apt 
                                    │   ∞ Amancia de Lacoste-Castellane
                                    │
                                    ├── Odila de Nice 
                                    │  ∞ Boniface de Reillanne
                                    │
                                    ├── Gisla de Nice
                                    │  ∞ Rostang d'Agoult
                                    │  │
                                    │  ├──  Laugier d'Agout, évêque d'Apt 
                                    │
                                    ├── Pierre II de Nice, évêque 
                                    │
                                    ├── Rostan de Fréjus
                                    │  ∞ Accelena de Marignane
                                    │
                                    ├── Rambaud de Nice 
                                       ∞ Bélieldis de Marseille
                                       │
                                       ├── Amic 
                                       │
                                       ├── Guillaume 
                                          ∞ avant 1045 Azalaïs de Reillanne
                                          │
                                          ├── Bertrand-Rambaud d’Orange
                                              ∞ 1068 Adélaïde de Cavenez
                                              │
                                              ├── Léger, évêque d’Avignon  
                                              │                                                                                                                                                                                                  
                                              ├── Jausserand Laugier	                        
                                                 ∞ 1064 Gerberge de Provence
                                                 │
                                                 ├── Pierre
                                                 │
                                                 ├── Rambaud II d'Orange 
                                                    │
                                                    ├── Thiburge d'Orange
                                                        ∞ Giraud A. de Monteil
                                                        │                  
                                                        ∞ Guillaume d'Aumelas 
                                                        │       
                                                        ├── Raimbaut d'Orange
                                                           │
                                                           ├── Thiburge II.



MONTGARDIN Modifier

.

Apr3.jpg

Cpa de Montgardin.

Le nord de la Provence se repeuple peu à peu après un siècle et demi d’invasions musulmanes. Les Sarrasins dans les Alpes sont des bandes de pillards qui n'ont rien à voir avec les Ommeyades d'al-Andalus. Nicolas Chorier, dans son Estat politique, mentionne la dépopulation de cette contrée du fait des Sarrasins : Durant près de cent quarante ans, dit-il, ce ne fut qu'une soli­tude affreuse. C'est du reste l'opinion de tous les historiens qui en parlent, comme le curé Albert[22] et Brunet[23].

Au début du XIModèle:Exp siècle, l'abbaye de Saint-Géraud d'Aurillac fonde des prieurés dans la vallée du Buëch. Or à cette époque, nous trouvons les seigneurs de Mévouillon et de Montauban posséssionnés sur la rive droite du Buëch à partir de Serres jusqu'à Sisteron et quelques terres sur la rive gauche de cette rivière, et les comtes de Die sont les maîtres de la vallée du Buëch depuis Serres jusqu'au col de la Croix-Haute[24]. Ses familles qui sont parentes sont donc très riches. Elles fournissent à l'Église un grand nombre de ses hauts dignitaires. Les relais des pèlerins allant à Rome par les Alpes sont certainement fondés en partie grâce à des dons des Mevouillon.

La paroisse de Montgardin est sous le vocable de saint Géraud. Un prieuré conventuel de Saint-Géraud de Roveria est bâti à Montgardin, en Embrunais[25]. Mais Joseph Roman parle du XIModèle:Exp siècle ou parfois du XIModèle:Exp. Il n'est donc en rien certain que ce prieuré existe quand Pons fonde le village en 1067, qui se nomme castrum Montis Gardini et est en réalité un château à la fin du XModèle:Exp siècle ou au début du XIModèle:Exp, selon Le Dauphiné, de l'archiviste André Lacroix.



PONTIUS RAYEMBALDI Modifier

.

Rambaud pons.jpg

Chevalier et sa dame (XIe s.)

Selon Edouard de Laplane, auteur d'Origines et révolutions des noms de famille en Provence, les doubles prénoms en guise de noms apparaissent dès le VIe s. dans Grégoire de Tours. A l'époque de Pons, nous voyons des nobles Wisigoths dans un plaid nombreux tenu à Toulouse vers l'an 1036, qui portent tous deux prénoms à la fois : Regimundus-Galabertus, Raino-Àlaricus, Poncius-Àimo, Bernardus-Raino, Drïbertus-Ariberlus, Arnaldus-Odalricus...[26]. Mais ce deuxième prénom ne correspond pas encore à un patronyme.

Dans une charte inédite de l'an 1060, Ripert, évêque de Gap (1053-1060), et quelques-uns de ses parents, donnent à l'abbaye de Saint-Victor un de leurs domaines, dépendant de la terre de Rion, qui leur appartient dans les baronnies. Parmi les donateurs ou les témoins, la plupart portent le nom de Pons. Il ajoute au nom de l'un d'entre eux, celui de son père, et il l'appelle Pontius Rotbaldi, le fils de Roubaud[27]. Pons est-il présent ? Cet évêque est certainement son parent. Un juriste spécialiste de cette époque confirme que cette coutume n'est pas que provençale : des nobles ajoutent leur nom de terre, alors que d'autres se bornent à prendre leur prénom pour nom de famille[28]. C'est le cas de plusieurs familles de la noblesse chevaleresque provençale, comme les Adhémar, les Artaud, les Grimoard, les Albert, les Béranger, devant lesquels par la suite l’usage va introduire la particule dite nobiliaire.

La tige (= premier ancêtre) de la famille Rambaud est connue au niveau de Joseph Roman sous le nom de Pons Rambaud et celui de Pons de Montgardin. Il s'agit d'une seule et même personne qui est seigneur de Montgardin au moins jusqu'en 1080 [29]. Il est très possible que comme ses descendants, il ne soit pas seigneur uniquement de Montgardin. Selon Les origines de la famille Mévouillon il est marié à une certaine Austrudis. Il font avec la famille de son père Ripert Giraldi (1020-après 1094), et sa mère, Odile de Mison, une donation à l'abbaye Saint-Victor de Marseille d'une condamine au château de Tréscléoux, le 11 octobre 1094.

Marcellin Fornier (1592-1649), dans son Histoire générale des Alpes Maritimes ou Cottiènes : et particulière de leur métropolitaine, Ambrun, chronographique, et meslée de la séculière avec l'ecclésiastique... fait remonter leur noblesse à cette époque : Ce qu'il a parlé de la noblesse des Messieurs Rambaud de Montgardin, m'a paru par actes signez en l'année 1067 comme lors conseigneurs de Montgardin (voir le premier scan de l'article).



SA DESCENDANCE Modifier

.

Production.jpg

Production de Gaspard de Rambaud.

Pons est le premier Rambaud connu qui transmet une terre à son fils, Il n’est pas châtelain, mais seigneur entre autres de Montgardin. Il est le père de Rambaud Rambaud.

Noble Catherine Rambaud, fille de Pons et Austrudis, se marie, en novembre 1067, avec le chevalier Jean Joannis.

Dans la Production de Gaspard Rambaud de Beaurepaire, pour la vérification de ses titres de noblesse, au XVIIe siècle, ce mariage est cité :

Il faut voir en premier lieu le mariage de noble Catherine, fille de noble Pons Rambaud, coseigneur de Montgardin de l’année 1067 d’où l’on peut voir une Race conservée dans son lustre et ses qualités depuis plus de 600 ans[30].
Aaaa5.PNG

Les ancêtres de Pontius Rayembaldi, la tige des Raimbaud-Rambaud[31].

NOTES ET RÉFÉRENCES Modifier

  1. Histoire générale des Alpes Maritimes ou Cottiènes : et particulière de leur métropolitaine, Ambrun, chronographique, et meslée de la séculière avec l'ecclésiastique..., R. P. Marcellin Fornier, abbé Paul Guillaume, Raymond Juvénis et Antoine Albert, H. Champion (Paris) 1890-1892.
  2. Tableau historique du département des Hautes-Alpes. État ecclésiastique, administratif et féodal antérieur à 1789, histoire, biographie, bibliographie de chacune des communes qui le composent, Roman, Joseph (1840-1924), A. Picard (Paris) 1887-1890.
  3. La jurisprudence du célèbre conseiller et jurisconsulte Guy Pape, dans ses décisions, Guy de La Pape, Nicolas Chorier, Jean Certe, 1692.
  4. Choix de documents historiques inédits sur le Dauphiné / publ. d'après les originaux conservés à la bibliothèque de Grenoble et aux archives de l'Isère, par l'abbé Chevalier Ulysse (1841-1923), A. Brun (Lyon) 1874.
  5. GCN t. III Arles n° 214.
  6. G 1513 et La Critique, article Rambaud.
  7. Inventaire sommaire des Archives départementales antérieures à 1790, Archives départementales des Hautes-Alpes, Jouglard père et fils, 1897.
  8. Châteaux, villages, terroirs en Baronnies Xe-XVe siècle, Marie-Pierre Estienne, Publications de l’Université ́de Provence, 2004.
  9. Joseph Roman, TABLEAU HISTORIQUE DES HAUTES-ALPES, MANDEMENT DE TRESCLÉOUX
  10. TABLEAU HISTORIQUE DES HAUTES-ALPES MANDEMENT DE ARZELIERS
  11. Hervé Pinoteau, La symbolique royale française, Ve - XVIIIe siècle, P.S.R 2004, p. 45.
  12. Hervé Pinoteau, La symbolique royale française, Ve - XVIIIe siècle, P.S.R 2004, p. 45.
  13. http://mauriceboddy.org.uk/Narbonne.htm de Narbonne
  14. Hervé Pinoteau, La symbolique royale française, Ve-XVIIIe siècles, P.S.R. éditions, 2004.
  15. Addenda à Les Ancêtres de Charlemagne
  16. Addenda à Les Ancêtres de Charlemagne
  17. Alfred Friese, Studien zur Herrschaftgeschichte des fränkischen Adels ("Geschichte und Geselschaft. Bochumer historische Studien" 18), Stuttgart, 1979. Hervé Pinoteau, La symbolique royale française, VModèle:Exp - XVIIIModèle:Exp siècle, P.S.R. éditions, 2004, p.45.
  18. Cahiers de civilisation médiévale, Volume 1, Université de Poitiers, Centre d'études supérieures de civilisation médiévale, 1958.
  19. De Clovis à Charlemagne: histoire et généalogie, Didier-Georges Dooghe, MCD, 2000, p.127.
  20. Old Provence - p. 127, Theodore Andrea Cook - 1905.
  21. Bulletin de la Société d'etudes scientifiques et archéologiques de Draguignan et du Var, Volumes 16 à 17, C. et A. Latil, 1887.
  22. Histoire du diocèse d'Embrun, t. 1, p. 348.
  23. Mémoire historique sur le Briançonnais.
  24. Roman, Joseph (1840-1924), Dictionnaire topographique de la France, Dictionnaire topographique du département des Hautes-Alpes : comprenant les noms de lieu anciens et modernes, publ. par ordre du ministre de l'Instruction publique ; et sous la dir. du Comité des travaux historiques, Impr. nationale (Paris) 1884.
  25. Tableau historique du département des Hautes-Alpes. État ecclésiastique, administratif et féodal antérieur à 1789, histoire, biographie, bibliographie de chacune des communes qui le composent, Roman, Joseph (1840-1924), A. Picard (Paris) 1887-1890.
  26. origines et révolutions des noms de famille en Provence, Histoire de Sisteron: tirée de ses archives, Édouard de Laplane, Guichard, 1843
  27. origines et révolutions des noms de famille en Provence, Histoire de Sisteron: tirée de ses archives, Édouard de Laplane, Guichard, 1843
  28. Dictionnaire Manuel de Diplomatie et de Droit International Public et Privé, Carlos Calvo, The Lawbook Exchange, Ltd., 2009.
  29. Roman, Joseph, État ecclésiastique administratif et féodal antérieur à 1789, histoire, biographie, bibliographie de chacune des....
  30. Archives départementales des Hautes-Alpes : Production, de son fils Gaspard, pour la vérification de ses titres de noblesse par devers Monseigneur Dugué, Intendant, Commissaire, Député pour la Vérification des titres de noblesse de cette province du Dauphiné.
  31. Châteaux, villages, terroirs en Baronnies Xe-XVe siècle, Hors collection, Marie-Pierre Estienne, Presses universitaires de Provence, 2013.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard