FANDOM



Aaes1.PNG

Carte du Parc naturel de la Serra da Estrela.

Aaes4.PNG

L'élevage pastoral est avec le tourisme d'une des principales activités de la région du Parc.

Le Parc naturel de la Serra da Estrela est le cœur du Portugal[1]. Les Monts Hermínios (nom lusitanien de la Serra Estrela)[2]. sont une partie de la Cordillère centrale de la péninsule ibérique. C'est sur territoire que le climat et la végétation du nord et du sud du Portugal se rencontrent.

La chaîne de montagnes, située entre les communes de Seia, Manteigas, Gouveia, Guarda et Covilhã, a une longueur d'environ 100 kilomètres et atteint 30 km sur son point le plus large. Il est formé d'une énorme crête de granit, autrefois la frontière sud du Portugal. En raison de ses falaises et gorges de forme bizarre, des ruisseaux et des lacs de montagne, de belles forêts et de magnifiques vues, la région se classe parmi les attractions pittoresques remarquables du Portugal.

La serra da Estrela est un bloc granitique qui prolonge, vers le sud-ouest, la cordillère centrale espagnole. Elle est limitée au nord et au sud par deux escarpements de failles qui dominent de plusieurs centaines de mètres les vallées du Mondego et du Zêzere. Vers l'ouest, elle se termine en abrupt au-dessus des croupes schisteuses de la serra da Lousa. Si l'on excepte la profonde entaille de la haute vallée glaciaire du Zêzere, le relief est assez uniforme, la plupart des sommets atteignant 1 500 mètres.

Le parc est la plus grande zone de conservation naturelle du Portugal et occupe environ 1 000 km². Plus de la moitié de sa superficie est située au dessus d'une altitude de 700 m. À 1.993 m, la Torre est le plus haut sommet du Portugal continental et une station de ski.

Aaes1.jpg

Vue du parc, de l'endroit le plus haut à l'est.

GÉOGRAPHIE PHYSIQUE Modifier

.


Le relief Modifier

.

Aaes2.PNG

Localisation de la Serra da Estrela dans la Península Ibérica[3].

Aaes6.jpg

L'étang Covão dos Conchos et son secret.

Aaes5.jpg

Loriga, au cœur du Parc Naturel.

Estrela peut nous emmener de la Serra da Boa Viagem, à Buarcos, ou jusqu'à la Serra do Marão, transition de la vallée du Douro littorale au Trás os Montes et Alto Douro[4].

C'est un type de paysage alpin niché au cœur du Portugal, écrit Suzanne Daveau. Le point culminant du Portugal continental, La Tour, est dans ce parc à 2.000 mètres d'altitude. Il convient de noter que par temps clair, de la tour vous pouvez voir une grande partie du territoire portugais et le territoire espagnol[5].

Pendant la période quaternaire, la région est soumise à l'action de la glace et après sa disparition des marques visibles sont laissées sur le paysage. Les vallées en forme de fers à cheval, les ravins, les roches polies et les lacs d'origine glaciaire ne sont que quelques formations qui démontrent l'importance de la glace et de la neige dans la modélisation des montagnes.

Au niveau des sommets du Parc le paysage révèle de nombreuses similitudes avec certains reliefs des Alpes et des Pyrénées. Certes le roi João V (1816 - 1826) doit faire construire une tour pour que le point culminant atteigne 2.000 mètres de haut. Mais c'est la nature qui a donné à la région son relief. Tout d'abord, les mouvements tectoniques qui soulève les hauts plateaux. Les rivières entaillent les pentes. Des glaciers, des gorges profondes, des blocs de granit (Covões), des étangs, des pelouses humides modifient le paysage initial[6].

Le parc est formé aussi de vallées arrondies par les glaciers, comme la vallée glaciaire du Zêzere, de gorges profondes, de lacs, de sources et de rivières descendant ingénieusement par des terrasses. Le plateau de Videmonte est situé dans le lit initial du fleuve portugais Mondego[7]. Rivières, cours d'eau, source, cascades et les étangs plantés au milieu des rochers sont peut-être ce qu'a à offrir de plus beau la Serra da Estrela. C'est dans la Serra da Estrela que naît le Mondego, le plus grand fleuve qui coule au Portugal y est né, ainsi qu'un important affluent du fleuve Tage, le Rio Zêzere.

Aaes19.jpg

Trekking dans le parc.

Le climat Modifier

.

Aaes3.PNG

La neige est plus ou moins abondante selon les hivers.

Aaes10.jpg

En été du fait de la chaleur et de la sécheresse l'herbe est jaunie même dans les montagnes.

Aaes17.jpg

Des communes limitrophes du parc ont des paysages de régions au climat tempéré.

Les étangs, les rivières, les zones boisées et les rochers sculptés par les glaciers permettent des voyages magnifiques en voiture, mais la plupart du temps viennent à la Serra da Estrela et sentir la chaleur torride de l'été, qui semble venir des entrailles de la terre et s'adoucit à l'ombre de la végétation. D'autres viennent pour sentir le froid l'hiver et son spectacle blanc. D'autres aussi séjournent dans le Parc pour la douce brise et l'air frais de l'Estrela au printemps et à l'automne.

Il convient de souligner le magnifique spectacle qu'offre la neige en hiver à des Portugais. Le reste de l'année les feuillus, les fleurs de montagne et les étangs fournissent d'autres beaux paysages.

Grâce à son emplacement privilégié, se mélangent les influences continentales du fait des montagnes, tempérées du fait de la proximité de l'Atlantique et de la Méditerranée du fait de la proximité de l'Afrique, d'où une flore très riche.

Grâce à ce climat dans certaines paroisses, comme Videmonte ou Folgozinho, les gens vont jusqu'à 1.200 mètres pour semer le seigle, surveiller les bovins forestiers et les troupeaux. Quand les neiges commencent à fondre, en avril, les brebis des villages de montagne commencent à monter vers les hauts plateaux du centre à la recherche d'herbe fraîche qui pousse dans les zones humides. En septembre, quand le froid commence à arriver, ils redescendent vers le bas des vallées.

Du fait de sa situation le parc naturel est un des lieux les plus arrosés du pays[8].

Aaes7.PNG

Un étang du parc en hiver.

LA FAUNE ET LA FLORE Modifier

.

Dans la Serra da Estrela, vous pouvez voir une flore et une faune unique.

Faune Modifier

.

Aaes2.jpg

Le loup est en voie d'extinction dans le Parc naturel de la Serra da Estrela, contrairement au nord-ouest de la péninsule (1.600/1.700).

Aaes11.jpg

Du fait de la pression humaine on retrouve des loutres à 1.500m d'altitude dans le parc.

Aaes12.jpg

Traquet oreillard (Oenanthe hispanica).

En termes de faune, la présence de l'ours est une chose du passé. Parmi les espèces naturelles notables, outre quelques espèces végétales uniques au Portugal, parmi la faune se détachent le loup (canis lupus), le sanglier et la loutre. Le lézard mur est une caractéristique de la région. On trouve aussi des genettes, blaireaux, chats sauvages, des taupes d'eau, des bouvreuils à poitrine rousse, et des grenouilles de sage-femme.


¤ Ferreirinha-comum (Prunella modularis)

¤ Ferreirinha-alpina (Prunella collaris)

¤ Chasco-cinzento (Oenanthe oenanthe)

¤ Traquet oreillard (Oenanthe hispanica)

¤ Gralha-de-bico-vermelho (Pyrrhocorax pyrrhocorax)

¤ Corbeau (Corvus corax)

¤ Cotovia-pequena (Lullula arborea)

¤ Cartaxo-comum (Saxicola torquata)

¤ Guarda-rios-comum (Alcedo atthis)

¤ Alvéola-cinzenta (Motacilla cinerea)

¤ Chien de la Serra d'Estrela (Canis lupus familiaris)

¤ Loup (canis lupus)


On trouve aussi de plus en plus de cigognes, comme dans le reste de la Péninsule ibérique.


Aaes20.jpg

Chien de la Serra d'Estrela (Canis lupus familiaris).

Flora Modifier

.

Aaes13.jpg

Le chêne tauzin (Quercus pyrenaica) est remplacé par les eucalyptus, le faux acacia (robinier) et le zumac.

Aaes15.jpg

Bruyère (Erica cinerea).

Aaes14.jpg

Chardon-Marie (Silybum marianum).

Aaes22.jpg

Baies de genévrier.

Aaes23.jpg

La végétation de la Serra da Estrela varie avec l'altitude, la pente et l'exposition géographique.

Dans le Parc naturel de la Serra da Estrela l'air sent encore le sel de l'Atlantique, mais aussi les arômes doux et méditerranéen. La végétation primitive, riche en espèces notamment de conifères, et variétés de chêne, cohabitent déjà avec des espèces introduites dans d'autres régions.


La végétation naturelle apparaît dans trois étages de végétation distincts :

¤ Du pied de la montagne à 800-900 mètres, on trouve des chênes verts méditerranéens, des chênes verts (Quercus rotundifolia), des chênes-liège (Quercus Suber) et chênes à feuilles caduques de Carvalho Albariño (Quercus robur. Dans les vallées le long des lignes d'eau existent des galeries d'aulnes (Alnus glutinosa), saules...


¤ A l'étage du milieu, situé entre 800-900 mètres et 1600-1800 mètres d'altitude, la végétation naturelle potentielle est formée par des forêts de chêne noir des Pyrénées, le chêne tauzin (Quercus pyrenaica), remplacé par les eucalyptus, le faux acacia (robiniers) et le zumac. On trouve des chênes verts dans le sud, du fait des influences climatiques nettement méditerranéennes. Les forêts anciennes sont progressivement remplacées par la bruyère et des prairies pionnières du fait des incendies.


¤ L'étage supérieur, situé au- dessus 1600-1800 mètres, est le moins riche, non seulement en raison de l'altitude, mais aussi à sa petite superficie. Dans le passé, lors de la fonte des glaciers, le bouleau, le chêne Pyrénéen, le pin sylvestre (Pinus sylvestris) et les ifs côtoient les genévriers (Juniperus communis)... A l'heure actuelle, la végétation prédominante est constituée de landes qui se développent entre les prairies de montagne, les plantes de rocailles, et de lac. Dans les grands alpages la gentiane, une plante hélas en danger d'extinction.


¤ Poil de bouc (nardus stricta), cette graminée est considérée comme une mauvaise herbe dans les pâtures de montagne sauf dans ce Parque.

¤ Bruyère (Erica cinerea)

¤ Sargaço (halimium ocymoides)

¤ Giesta (startium junceum)

¤ Junco (juncos effusus)

¤ Chardon-Marie (Silybum marianum)

¤ Serradela (ornithopus compressus)

¤ Feto (pteridium aquilinum)

Aaes21.jpg

Flore du Parc naturel de la Serra da Estrela. PNSE - la vallée glaciaire de la rivière Zêzere.

LES HOMMES Modifier

.


Occupation humaine Modifier

.

Aaes6.PNG

Habitat serrano ancien.

Aaes8.jpg

Château de Linhares da Beira.

Aaes16.jpg

Moulin à Valezim (pour l'huile d'olive).

Aaes7.jpg

Dans les vallées au sud-ouest du Parc on trouve des terrasses. mais plus cultivées.

Les Romains nomment cette Serra Monts d'Hermine (Herminius Mons)? au temps où les Lusitaniens, ancêtres des Portugais, s'y réfugient pour leur faire une guerre implacable, qui retarde la conquête de la Lusitanie.

Lucius Iunius Moderatus Columella, dit Columelle est un agronome romain du Ier siècle, né à Gadès (aujourd'hui Cadix), dans la province de Bétique. Cet officier de l'armée romaine décrit la production du fromage de Serra da Estrela dans ce qui est le premier traité connu d'agriculture. La présence romaine est attestée par les vestiges de Famalicão et Folgosinho, de la route qui relie Augusta Emerita à Braga. Cette route traverse la montagne ce qui a certainement causé des difficultés lors de sa construction.

L'espace rural organisé en appliquant le Code wisigoth (480).

L'influence arabe est perceptible dans les systèmes d'irrigation et les vergers de fruits.

Les villages du parc naturel Serra da Estrela se situent principalement au pied des montagnes et remontent à l'époque médiévale. On trouve des fermes isolées parsemées au milieu des champs de seigle et des pâturages où le bétail est élevé. Le climat et le relief déterminent la présence des homme sur le territoire. Contrairement à ce qui se passe dans les montagnes de Peneda, Montemuro et Barroso, par exemple, les établissements humains atteignent presque les plus hauts sommets dans Serra da Estrela. D'ailleurs le village le plus haut, Sabugueiro, est situé à 1.050 mètres d'altitude.

La plupart de la population du Parc Naturel de la Serra da Estrela vit dans le nord-ouest de la Sierre, sur des pentes douces qui rejoignent la zone des hauts plateaux. C'est là que nous trouvons les sols à potentiel agricole élevé, autour desquels se sont développés des villages, aux maisons de granit, chargés d'histoire, comme Melo, patrie de Virgile Ferreira, ou le village du noble Château de Linhares da Beira.

Dans les vallées au sud-ouest entourées par les Penha dos Abutres on trouve des terrasses mais plus cultivées. Les villages de Loriga et Alvoco se sont développés sur de puissants éperons rocheuses. Ce sont des maisons accrochés à la falaise. Les fermes des éleveurs sont en granit avec des toit de chaume, ce qui les protège du froid. Elles sont dispersées à travers les paysages immenses.

Aalb1.jpg

Château de Linhares da Beira.

Économie Modifier

.

Aaes9.jpg

Membres de la Confrérie du fromage Serra da Estrela avec leurs chiens.

Aaes4.jpg

Vue leur qualité les Queijos da Serra da Estrela sont très recherchés par les gourmets.

Aaes18.jpg

Station de Vodafone, Serra da Estrela.

La Serra da Estrela pour le romancier, Ferreira de Castro, c'est la laine et la neige[9].

L'occupation humaine n'est pas uniforme, mais on retrouve partout des moutons. Dans tout le parc naturel, une économie de montagne traditionnelle est pratiquée, centrée sur l'élevage. Dans les collines et les vallées, le travail agricole est difficile en raison de la pente et les conditions météorologiques, donc le pastoralisme, grâce à la ténacité de l'homme serrano est la seule activité importante.

Le berger est accompagné du chien de la Serra da Estrela, race utilisée pour garder les troupeaux de moutons mais aussi les chèvres, les ânes et les vaches. Il fabrique du beurre avec du sel de la meilleure qualité et des Queijos da Serra da Estrela. Ce sont des fromages au lait de brebis à pâte molle à croûte lavée, caillé à l'infusion de fleur de chardon. Dès le Moyen Age, Gil Vicente rend hommage au le fromage de Serra da Estrela. Mais la première recherche importante sur ce fromage date de la fin du XIXe siècle, avec Ferreira Lapa, Wenceslau da Silva et bien d'autres.

Les excellentes viandes sont mangées grillées ou transformées en charcuterie fumée.

Parfois on trouve des terres agricoles où le maïs est cultivé et les vignes sont plantées, notamment sur les pentes des montagnes.

L'artisanat local consiste à fabriquer des paniers en chêne ou en osier, et à tisser de la laine, du coton et broder.

Les cours du Mondego et de la Zêzere offrent un superbe cadre naturel dans le parc, mais offrent aussi la pratique de certains sports comme le canoë[10].

En parlant de sport, au Portugal s'il est un sport qui est traditionnellement associé à la Serra da Estrela au Portugal c'est la pratique du ski. Elle est possible lors des hivers neigeux. La lutte des paysans et leurs troupeaux pour survivre à la neige, est devenu aujourd'hui une source de revenus importante. Du côté de du point culminant de La Torre il y a une station de ski, Vodafone. La station tente d'étendre le plaisir des sports de neige jusqu'au-delà des possibilités météorologiques[11].

Covilha, Seia, Gouveia et Manteigas, bourgades situées au contact de la plaine, sont des centres d'excursions en montagne (randonnées, trekking).

Le parapente est pratiqué au Portugal surtout autour du Château de Linhares da Beira[12].

Aaes3.jpg

Cette région produit d'excellents fromages et des viandes de grande qualité.

NOTES ET RÉFÉRENCES Modifier

.

  1. Serra da Estrela o Coração de Portugal
  2. Linhares da Beira
  3. GEOMORFOLOGIA DOS PLANALTOS E ALTOS VALES DA SERRA DA ESTRELA
  4. Serra da Estrela o Coração de Portugal
  5. Serra da Estrela o Coração de Portugal
  6. Serra da Estrela o Coração de Portugal
  7. Serra da Estrela o Coração de Portugal
  8. Parc Serra da Estrela
  9. Serra da Estrela o Coração de Portugal
  10. Serra da Estrela o Coração de Portugal
  11. Serra da Estrela o Coração de Portugal
  12. Sport & Tourism: A Reader, Mike Weed, Routledge, 2007.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard