FANDOM


Postumus junior

Son frère, Junius Cassius Postumus.

AAPO5

Plan d'Aimé antique, d'après l'abbé Trémey (1854).

Latinius Martinianus est né ca 250 et décédé ca 310.


Latinius Martinianus est peut-être un ancêtre lointain de la Famille de Rambaud. Il est fils de Junia Donata et de l'Empereur des Gaules Postumus[1] et donc un membre de la Gens Latinia.

Latinius Martinianus est procurator Augusti, vir egregius (= chevalier romain)[2], procurator Alpium Graiarum et Poeninarum, le nouveau procurateur des Alpes Atrectiennes[3]. Seul Latinius Martinianus peut être exactement daté (de l’époque de Numerien; 283/284 après J.-C)[4].

Les Romains développent le rôle de cette province en construisant la via Domitia, reliant Mediolanum (Milan) à Vienna (Vienne), et passant par Bergiatrium (Bourg-Saint-Maurice), Axima (Aime-en-Tarentaise) et Darentasia (Moûtiers)[5].

Il existe une demi-douzaine d'inscriptions mentionnent des procurateurs à Aime ou dans la vallée de la Tarentaise. Mais il s'agit en général de mentions indirectes, dans des dédicaces aux dieux, ou aux empereurs, comme celles de Latinius Martinianus[6].

Une inscription montre les Alpes Proenines et les Alpes Atractianes réunies en une même province sous l’autorité d'un procurateur[7].

Trois statues et le milliaire de Saint-Maurice sont érigés sous la responsabilité du procurator Alpium Graiarum et Poeninarum, Latinius Martinianus. Au Bas-Empire, la Tarentaise ne fournit que ces trois autels[8].

Le procureur Latinius Martinianus est impliqué en 282 dans un complot contre l'empereur Carus[9].


Latinius Martinianus est le père de Latinus Alethius Alcimus.


NOTES ET RÉFÉRENCES Modifier

.

  1. Francia; Forschungen zur Westeuropaischen Geschichte, Volume 10, Deutsches Historisches Institut (Paris, France), Germany (West). Bundesministerium für Bildung und Wissenschaft, W. Fink 1983.
  2. Volume 1 de Géographie historique et administrative de la Gaule romaine, Auguste Longnon, Ernest Desjardins, Hachette et cie, 1876.
  3. Un nouveau procurateur à Aime en Tarentaise. Savoie, Alain Canal, François Bérard, Gallia, Année 1995, Volume 52, pp. 343-358.
  4. [file:///C:/Users/Acer/Downloads/szg-005_1942_22__661_d.pdf Quand la Vallée Pœnine fut-elle détachée de la Rhétie ?, Collart, Paul, Zeitschrift: Zeitschrift für schweizerische Geschichte = Revue d'histoire suisse, Band (Jahr): 22 (1942)]
  5. D'après l'itinéraire d'Antoninet la table de Théodose cité par J.-J. Vernier, 1896, Études historiques et géographiques sur la Savoie, p.33-43, édition 1993, Res Universis.
  6. Un nouveau procurateur à Aime en Tarentaise. Savoie, Alain Canal, François Bérard, Gallia, Année 1995, Volume 52, pp. 343-358
  7. [file:///C:/Users/Acer/Downloads/szg-005_1942_22__661_d.pdf Quand la Vallée Pœnine fut-elle détachée de la Rhétie ?, Collart, Paul, Zeitschrift: Zeitschrift für schweizerische Geschichte = Revue d'histoire suisse, Band (Jahr): 22 (1942)]
  8. Mauritius und die Thebäische Legion, Volume 49 de Paradosis : Beiträge zur Geschichte der altchristlichen Literatur und Theologie, Otto Wermelinger, Saint-Paul 2005.
  9. Studien Zur Alpengeschichte in Antiker Zeit, Numéro 86 de Historia (Wiesbaden, Germany) : Einzelschriften, Gerold Walser, Franz Steiner Verlag, 1994.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard