FANDOM


Gouffier

Sceau des Gouffier

Jehan d'Allonville, dit l’aîné (1367-après 1407), fils aîné, qui est l’auteur des deux branches de la Maison d'Allonville . Il est écuyer, seigneur d'Allonville et de Bierville, maire de Bailleau (cité, le 7 juin 1407).

Jehan se marie avec Marguerite Gouffier, fille de Renaud de Gouffier, chevalier de l'Ordre du Roi, et Olive de Languedoue, en 1398. Elle est dame de Réclainville, terre qu'elle porte en mariage avec 200 francs or reçus par Catherine Chenard, son aïeule, du duc de Bourgogne. Son grand-père paternel est Claude Gouffier, Jehan d'Allonville, dit l’aîné, Gentilhomme de la Chambre du Roi, selon le Dictionnaire Historique & Généalogique des familles du Poitou, de Henri, Paul & Joseph Beauchet-Filleau. C'est une Branche en Thymerais de l'illustre famille Gouffier.

Olive de Languedoue, dame de Réclainville, sa mère est veuve de Jehan de Gallot. C'est une descendante d’Eustachie d’Etampes (1097-1155), fille du roi Philippe Ier de France et de Bertrade de Montfort (1061-1117), mariée à Jean, comte d’Étampes (1093-1149) [117]. Aveline, leur fille, se marie avec Baudoin (alias Beaudouin) de Beauvais, dit de Corbeil. Il est seigneur d'un fief à Oysonville du chef de sa femme Aveline d'Étampes, dont la mère Eustachie donne les dîmes d'Oysonville à l'abbaye d'Yerres, en 1138[1]. Leur descendante est Pernelle de Corbeil, fille de Baudoin VIII et de Marguerite de Vienne. Baudoin est ambassadeur de France, au XIIIModèle:Exp siècle, et du Tillet parle d'un Traité de la Trêve jurée de par Saint-Louis, par Jean, maréchal de France, et Baudouin de Corbeil, ses ambassadeurs[2]. Elle se marie avec Jean II de Languedoue, chevalier vivant en 1284, seigneur de Villeneuve-Languedoue, paroisse de Réclainville en Beauce. Les Languedoue sont gouverneurs de Dourdan et de Gallardon. Leur petite-fille se marie avec Renaud Gouffier de Berville, chevalier de l'Ordre du Roi.

En 1407, Jehan est tuteur de Pierre, son neveu, fils de Jehan d'Allonville de Louville, dit le jeune et de Catherine Le Fournier.

Jehan d'Allonville, dit l’aîné, et Marguerite Gouffier sont les parents de :







RÉFÉRENCES Modifier

.  

  1. Armorial chartrain, 1909, Tome 1, page 364.
  2. Antiquités nationales, ou Recueil de monumens pour servir à l'histoire générale et particulière de l'Empire François, Aubin-Louis Millin, Drouhin 1791, v.2, p.19.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard