Fandom

Wiki Guy de Rambaud

Gondobald de Meaux

333pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Commentaire0 Partager
A648.jpeg

Assassinat de Chilpéric.

Gondobald de Meaux
, Gunboald, est né après 531. Il est mort assassiné par le comte Guerpin, en 585, dans une villa du pagus de Meaux.

En septembre 584, Chilpéric est assassiné près de sa villa de Chelles. Cet évènement produit un désordre général dans le royaume de Neustrie et dans ses dépendances. Le roi Gontran (532-592) est appelé par Frédégonde pour la protéger elle et son fils Clotaire II. À cette œuvre il emploie le comte Gondobald. Gondobald est nommé par le roi comte de Meaux, en 584, selon Grégoire de Tours. Les deux filles de la Reine, Clodosinde et Ingonde, sont exilées à Meaux[1].

Gondobald à peine entré dans la ville se met à juger les procès, puis il parcourt son pagus en remplissant le même office[2]. Grégoire de Tours parle de deux seigneurs nommés Gondebaud et Guerpin,qu'il qualifie de comtes de Meaux et qui vivent au VIModèle:Exp siècle. Le premier de nos historiens raconte que Gondebaud, en parcourant les campagnes du territoire de Meaux pour rendre la justice, est assassiné dans un village par Guerpin, aux droits duquel ce Gondebaud s'était illégalement substitué. Soudain les parens du défunt se mettent à la poursuite de l'assassin, le découvrent et lui donnent la mort.

Ce comte Gunboald et l'évêque du même nom sont étroitement lié aux Faronides[3].

Gondobald est le père de

  • Chagnoald[4], commensal 592.
  • Hagnéric (ou Chagnéric) est un leude burgonde qui vit vers la fin du VIModèle:Exp siècle[5]. Il est maire du palais des rois Théodebert II et Thierry II. Il porte le titre de comte de Meaux. Un Franc du Porthois...[6].
  • Selon le généalogiste Christian Settipani, une sœur de Hagnéric, comte de Meauxil se se marie au frère de Warnachaire II, maire du palais de Bourgogne. Ils sont les parents de :
  • Chrodoald, gendre de Childebert II, roi mérovingien de l'Austrasie[7].
  • Gondoald (ou Gundobaldus), évêque de Meaux en 627[8].




NOTES ET RÉFÉRENCES Modifier

.

  1. Ivan Gobry, Clotaire II, Éditions Pygmalion, coll. Histoire des rois de France, 2005.
  2. Histoire des institutions politiques de l'ancienne France, Volume 2, Fustel de Coulanges, Camille Jullian, Hachette, 1924.
  3. Famille et pouvoir dans le monde franc (VIIe-Xe siècle) : Essai d'anthropologie sociale, Volume 33 de Publications de la Sorbonne: Histoire ancienne et médiévale, Régine Le Jan Édition 2, Publications de la Sorbonne, 1995.
  4. Famille et pouvoir dans le monde franc (VIIe-Xe siècle) : Essai d'anthropologie sociale, Volume 33 de Publications de la Sorbonne: Histoire ancienne et médiévale, Régine Le Jan, Publications de la Sorbonne, 1995.
  5. Jonas de Bobbio, Vita Colombani.
  6. Les Ancêtres de Charlemagne, Christian Settipani, Editions Christian, 1989.
  7. Les Ancêtres de Charlemagne, Christian Settipani, Editions Christian, 1989.
  8. Les Ancêtres de Charlemagne, Christian Settipani, Editions Christian, 1989.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard