Fandom

Wiki Guy de Rambaud

Famille Le Clerc

331pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Commentaire0 Partager

brouillon



Alix le clerc.jpg

La sainte Alix Le Clerc (1576-1622).

La famille Le Clerc ou Leclerc de Pulligny (1464-2014).

Les Le Clerc ou Leclerc sont une famille de la noblesse de robe de Lorraine, dont les membres pendant presque cinq siècles vont devoir affronter bien des épreuves du fait de leur conversion au protestantisme ou leurs idées révolutionnaires. A la fin du moyen-âge cette famille est très catholique. Le père de la bienheureuse Alix Le Clerc serait l’un des fils de ce Thierry Le Clerc de Rouillé, selon la Mère St Louis de Gonzague et Chrestienne Le Clerc du Vivier fonde un monastère, et d’autre part au service des Ducs de Lorraine. Cela ne va pas empêcher Claude II Leclerc de Pulligny d’abjurer et les Ducs de Lorraine de saisir ses biens. Ses fils, Jean Le Clerc et Alexandre Le Clerc sont faits chevalier de Saint-Marc et doivent recevoir une lettre leur conférant la noblesse héréditaire le 28 mai 1623. Malgré cela, leurs descendants ne semblent pas avoir été maintenus dans leur noblesse et en 1789, même s’ils ont pour parrains et marraines des membres de la noblesse et du clergé tourangeaux, ils sont très favorables à la Révolution et sont francs-maçons. Claude-Nicolas Leclerc est même député à la Convention nationale. Toutefois, les excès de certains révolutionnaires vont faire que l’aïeul de tous les Le Clerc du XIXModèle:Exp siècle va protéger la famille de Galiot Mandat de Grancey et pouvoir acheter leurs biens. Ses descendants sont faits comtes et peuvent porter le nom de Leclerc de Pulligny. Ils sont alliés à de très anciennes familles nobles et surtout ils sont cliniciens ou ingénieurs et ont des idées en avance sur leur époque. Avec la mort de Jean Leclerc de Pulligny la famille s’éteint, mais les descendants par les femmes sont relativement nombreux.

Les descendants du très catholique et dévoué aux ducs de Lorraine et aux rois Pierre Leclerc du Vivier, sont souvent des personnalités importantes.






Jehan Leclerc de Pulligney (ca 1410-1465 Modifier

.

Il est bourgeois de Nancy en 1429, anobli le 3 janvier 1464[1] par Jean II de Lorraine. Les Le Clerc furent nombreux à jouer un rôle assez marqué à la Cour de Nancy[2]. Dans Le Palais ducal de Nancy, Henri Lepage nous dit qu’après sa victoire sur les Messins le duc Charles II de Lorraine demeure dans la maison qui deviendra celle de Jehan Le Clerc, juré, ancêtre de la famille Le Clerc[3]. Cette noblesse n’est peut-être pas héréditaire, car ses petits-fils, Claude Leclerc de Pulligny et Thierry Le Clerc de Rouillé seront anoblis par le duc Antoine de Lorraine le Modèle:1er mars 1512. Ils porteront : D'or au léopard de gueules, armé, lampassé et couronné d'azur au chef de même chargé de trois besants d'or[4]. Le père de la bienheureuse Alix Le Clerc serait, selon la Mère St Louis de Gonzague, fils de ce Claude ou de ce Thierry Le Clerc. Sa tante, Alix de Billy, ancêtre des Gondrecourt est peut-être sa marraine ?[5]. La biographie de Jehan Leclerc de Pulligney est fort incomplète.

Bourgeois anobli, il n’apparaît que dans des documents concernant Jeanne d’Arc. Le père de cette héroïne, Jacques d'Arc, Henry d'Ogevillers, le seigneur de Dompremey, et Robert, seigneur de Baudrecourt sont des noms qui ne sont connus que du fait de Jeanne. Lors d'un procès entre Guiot Poignant, le mareschault d'Aspremont et Henri d'Ogéviller, seigneur de Domrémy et de Greux, ainsi que des habitants des dits villages il agit en leur au nom et est leur procureur[6]. En réalité, Jacques d'Arc et Jean Morel, intelligents défenseurs des intérêts communs dans la première instance ne le sont plus et au même moment disparaissent également du débat judiciaire, et sont remplacés par Jean Leclerc de Puligney, nouveau mandataire. Ces incidents simultanés, ne sont justifiés par aucune explication ...[7]. Il est donc délégué du seigneur et des villages dans la seconde instance, dès le dimanche 6 février 1428, comme le montre un acte daté, ce qui laisse supposer qu’il est considéré comme un homme d’expérience[8].

Ce document est rare et en partie inédit. Son intérêt n’est pas limité à la seule vie de Jehan Leclerc de Pulligney ou de la famille Leclerc, mais il concerne aussi l’histoire de Jacques d'Arc, Dompremey, Robert seigneur de Baudrecourt, Apremont, Vaucoulour, Greux et Pulligny[9]






Histoire des Le Clerc Modifier

.


Les origines Modifier

.

Chrétienne.jpg

Statue de Chrestienne Le Clerc du Vivier (Anguier. Musée du Louvre, Aile Richelieu - Rez-de-chaussée - Section 18a).

Chorier nous dit que : Jusques à l’an M.CC les nobles n’eurent ny noms, ny titres particuliers qui les diftinguaffent d’avec ceux qui ne l’estoient point. Il y en eut peu qui adjoûtaffent rien au nom qu’ils avoient receu au baptefme et encore moins qui euffent des tiltres affectez à leurs familles. C’eft ce qui caufe dans l’hiftoire des obfcuritez que l’on ne fçauroit efclaircir et qui couvre l’origine des familles les plus nobles d’une nuit que nulle clarté ne peut diffiper. Il parle là des grandes familles de la noblesse et pas d’un Jehan Leclerc de Pulligney qui n’est en rien un grands seigneurs médiévaux. Nous ne savons pas qui sont ses ancêtres, certainement des bourgeois nancéens, peut-être des petits seigneurs vosgiens. En tous les cas quand le marquis Victor Riqueti de Mirabeau qui est un de leurs descendants écrit : Sous Philippe le Bel (1268- 1314), se répandent par tout le royaume des sénéchaux, des baillis, des procureurs, chargés d'intervenir judiciairement entre le créancier noble et le débiteur roturier. C'en est fait : le démembrement de la propriété féodale va commencer.

La noblesse de robe s'élève en face de la noblesse d'épée; et, pour parler le langage du marquis de Mirabeau : de cette époque date la lente conquête de la province par l'écritoire[10]. Ce dédain pour des familles de robe est étonnant, car venant d’un descendant de négociants italiens anoblis au Modèle:XVIe siècle, soit un siècle après les Le Clerc. Leur premier ancêtre connu, Jehan Leclerc de Pulligney, est anobli le 3 janvier 1464.




Les anoblissementsModifier

.

Blason leclerc de pulligny.jpg

Blason des premiers Leclerc de Pulligny (1512-1623)

Blason le clerc.jpg

Blason des Le Clerc (1623-1939)

Contrairement à d’autres familles, ils sont anoblis plusieurs fois. A nouveau le Modèle:1er mars 1512, puis le 28 mai 1623. Voici la lettre lui conférant la noblesse héréditaire[11] datant du 28 mai 1623 : Henri par la grâce de Dieu, duc de Lorraine, duc de Calabre, Bar, Gueldres, marquis de Pont-à-Mousson, Nomeny, comte de Provence, Blament, Zulphen, etc... A tous qui ces présentes lettres verront et erront, salut. Les âmes belles et généreuses qui guidées au de là du commun, en leur pointe par les ailes de la vertu, bien qu'elles aient cela de particulier que de pouvoir se former assez de gloire dedans leur propre vérité sans se voir obligées d'en mendier les marques de soi; toutefois comme les actions recommandables mectent en estime dedans le monde, les personnes auxquelles elles reluisent, se fait que les remarques et princes absolus décorent de titres relevez les particuliers qu'une bonne conduite rend illustres pour animer par tels exemples à bien faire ceux que amour de soy même doit porter au désir d'une belle récompense entre les vivants par les eschellons de l'honneur, lesquels se terminent à la qualité éminente de la noblesse comme en leur fin, dont les souverains se sont rendus les distributeurs ainsi que d'un loyer proportionné aux actions relevés. Comme nous ayons eu de tout temps cette inclination que d'en honorer le mérite, la part que nous l'aurions veu paraître avec …mais toujours plus volontiers ez personnes de nos sujets lorsqu'elles s'en sont rendues capables; sur la connaissance que nous avons des belles parties qui sont en nos chers et bien aymez Jean et Alexandre Le Clerc frères natifs de notre bonne ville de Nancy, et du rang que l'expérience qu'ils se sont acquise, pratiquant les mœurs étrangères et parcourant les provinces les plus éloignées de nous, leur donne parmi les hommes industrieux d'où le premier rang estù digne de porter l'ordre de chevalier de Saint-Marc, auquel il aurait été eslevé pour récompenser des services signalez qu'ils auraient rendus à la seigneurie de Venize; l'autre mérité d'estre admis au service de nostre personne en qualité d'homme de chambre ordinaire des nostres; ayant de ceste considération, trouvé convenable de les décorer et eslever au grade de noblesse, puisqu'ils nous en auroient très humblement fait supplique et quo nous espérons qu'ilz seront pour exemple à ceux qu'un désir de vivre dans la postérité contient par sa grandeur de la reconnaissance dedans l'ornière de la vertu.

LECLERC DE PULLIGNY félix.jpg

Son père, Félix Leclerc de Pulligny.

Fichier:Leclerc de pulligny jean 2.jpg
Fichier:Le clerc fred.jpg

Scavoir faisons que, pour ces causes et autres bons respects de notre cognoissance particulière et à nous mouvans, avons, de nostre certaine science, place, pouvoir, grace spéciale et authorité souveraine, annobly et anoblissons, et du titre du noblesse décoré et décorons iceux Jean et Alexandre Le Clerc, ensemble leurs enfans, postérité el lignée naiz et à naistre en leurs mariages, masles et femelles. Voulons et nous pour qu'eux et leurs dits enfans et postérité soient reconnus, pour nobles en tous lieux et affaires, dedans et leur jugement, et jouyssent et usent de tous honneurs, libertez, franchises, droicts, privilèges et prérogatives dont jouyssent et ont accoustumé jouyr et user les autres nobles de nos pays; qu'ilz, puissent prendre et recevoir ordre de chevalerie, acquester châteaux, forteresses, seigneuries, haultes, moiennes et basses justices et tous autres fiefz et. arrière-fiefz bans et héritages nobles, de quel, nom, qualité et dignité qu'ils soient, pour par eulx, et leurs dictes postérité et lignée les tenir et posséder noblement et paisiblement ensemble biens qui leur sont obvenuez et eschuez, obviendront e hériteront par successions, donations ou autrement, et de pouvoir tester et disposer entre vifz et par dernière volonté comme bon leur semblera et ainsi que si d'ancienneté ils estoient instruicts de noble lignée, sans qu'ilz soient … ny puissent estre costrainctz de les vendre, alliéner et mettre hors de leurs mains en quelque manière qu'il soit. Et pour signe et décoration de la noblesse nous avons aussi donné et donnons par cestes Jean et Alexandre Le Clerc, et à leurs ditz enfans, postérité et lignées descendantes d'eulx en loial mariage, comme dit est, les armoiries telles que cy dessoubz elles est blazonnées, avec puissance de les porter et en user en tous lieux, comme autres nobles ont accoustumés port de leurs armes; et sont les dittes armoiries : Party en face de gueulle et d'azur reposant en chef un lion léopardé, … Saint-Marc, d'or, tenant un livre représenté au naturel et en poincte, de deux especes en sauteur, d'argent, munies d'or; timbré d'un lion naissant de l'escut, tenant sa croix de l'ordre de chevalier de Saint-Marc, d'or, … d'un tortil des métaux et couleurs susdites, le tout …d'un ormet mort avec son lambrequin aux métaux des couleurs de l'escut. Si donnons en mandement à tous ses mareschaux , seneschaulx , baillifs , président et gens nos comptes, capitaines, prevostz, procureurs, et justiciers présents et à venir; leurs lieutenants et à chacun d'eulx à soit esgard et comme à lui appartiendra , que les dits Jean et Alexandre Le Clerc et leurs ditz enfans, postérité et lignée, ils souffrent et laissent jouyr et user plainement paisiblement et perpétuellement de ceste nostre don et octroy d'annoblissement et de l'effect de tout contenu cy-dessus, sans en ce leur faire … ou donner ny souffrir leur estre faict mis ou …, ores ny pour l'advenir, aucun trouble ou empeschement contraire, car ainsi nous plaist. Prions et requerons tous roys, princes, comtes, barons et autres seigneurs nos amis, alliez et bienveillans, que de l'honneur et privilège de noblesse au contenu de notre présent octroy, ils farent, souffrent et laissent jouir et user entièrement et paisiblement, a tousjours, lesditz Le Clerc, ensemble leur ditte postérité et lignée, forme que tous autres nobles ont accoustumé faire, sans permectre qu'ilz y soient aucunement troublez ny empeschez, nonobstant quelzconques loix, statutz, coutumes, usages de pays, ordonnances, restrictions, mandementz et deffences à ce contraires, comme …et semblables cas nous voudrions faire pour eulx. Et affin que ce soit chose ferme et stable à tousjour, nous avons à ces dittes présentes signées de nostre main et mectre et appendre nostre grand scel. Donné en notre ville de Nancy, le vingt-huictième may mil six cent quatre vingt trois. Ainsi signé: Henry; et sur le repli est écrit : Par Son Altesse , etc.... : la sieur comte de Trénielle, grand maistre do l'hostel et surintendant des finances, présent[12].



Généalogies écritesModifier

LECLERC DE PULLIGNY IDA.jpg

Ida Leclerc de Pulligny, nièce de Jean Leclerc de Pulligny.

Le clerc-de rambaud marguerite.jpg

Marguerite Le Clerc, fille de Frédéric Le Clerc.

Les Le Clerc figurent dans :

  • Bibliographie généalogique, héraldique et nobiliaire de la France (Paris, 1968-1988).
  • Une douzaine de pages leur sont consacrées dans Le Calendrier de la Noblesse de Touraine, de 1868, de Carré de Busseroles.
  • François-Alexandre de la Chenaye-Aubert parle d'eux et de leurs alliances.
  • Badier aussi dans son Dictionnaire de la noblesse.
  • Ils figurent tout naturellement dans le Nobiliaire de Lorraine et du Barrois d'Ambroise Pelletier, car ils sont du Barrois.
  • Nous les retrouvons dans le Grand dictionnaire historique de Louis Moréri, l'Armorial de Rielstrap.
  • Leurs blasons figurent aussi chez Charles René d'Hozier, comme celles de tous leurs familles alliées.
  • De nos jours les Le Clerc sont présents dans différents numéros d’Héraldique et généalogie, et dans Le Nobiliaire de Normandie de Edouard de Magny. * Les lettres de noblesse de leurs ancêtres sont déposées aux archives de la préfecture du département de la Meurthe.
  • À voir aussi sur les Le Clerc :
  • Comte Doynel de La Sausserie, Postérité de Philippe Louis Thibault de Senneterre, marquis de la Carte et de la Ferté
  • D’Armagnac del Cer, comte de Puymege, Les vieux noms de la France du Nord et de l’Est,
  • Tisseron Annales historiques, nobiliaires et biographiques,
  • Répertoire des généalogies françaises imprimées du colonel Arnaud.
  • On trouve au Louvre une statue de Chrestienne Leclerc du Vivier.

...

Mais quand Saffroy écrit : Les Le Clerc ont perdu leurs titres du fait des guerres de religion, il ne se trompe pas. Effectivement le grand-père de Jean Le Clerc anoblis en 1623 était déjà écuyer, seigneur de Pulligny, Ceintrey, Voinémont, Malaucourt-sur-Seille, Chamagne, Érize-Saint-Dizier et Saint-Dizier.





Descendance de Jehan Leclerc de Pulligney Modifier

.


Généalogie des premiers Le Clerc Modifier

.

Mengin Le ClercCatherine de Gircourt
   │  
   ├── Colin Le ClercN Petitgout
      │  
      ├── Jacques Le Clerc, conseiller
      │  
      ├── Jehan Leclerc de PulligneyN de Pulligny ???
         │  
         ├── Nicole Le Clerc, prêtre
         │  
         ├── Mengin II Le ClercMengette N
            │  
            ├── Thierry Le Clerc de Roville[13].
            │  │  
            │  ├── Pierre Le Clerc de Roville[14].
            │  │  ∞ Alix de Billy
            │  │  │  
            │  │  ├── Marguerite Le Clerc[15].
            │  │     ∞ Nicolas de Gondrecourt, ambassadeur[16].
            │  │     │
            │  │     │     ... --> Descendance Gondrecourt... 
            │  │  
            │  ├── Demange Le Clerc
            │     │
            │     ├── Jean Le Clerc (1500-1602)
            │     │   ∞ Anne Sagay
            │     │   │
            │     │   ├── Alix Le Clerc
            │     │   │
            │     │   │   --> Père de six enfants[17].
            │  
            ├── Claude Leclerc de PullignyCatherine de Treves de Xirocourt
               │
               │ --> Claudon Le Clerc 
               │    x 1546 Nicolas de Lescut de Saint Germain 
               │
               │ --> Barbe Le Clerc 
               │    x 1554 Jean de Lescut de Saint Germain[18].
               │    │
               │    │    ... --> Descendance de Rennel, de Rutant, de Bermand... 
               │
               │ --> Jean Le Clerc[19].
               │     x 1567 Élisabeth Champenois de Nogent[20].
               │
               │ --> Marie Le Clerc[21].
               │    x Nicolas Humbelot[22].
               │    │
               │    │    ... --> Descendance Humbelot...
               │
               │ --> Pierre Leclerc du Vivier
               │      x 1561 Anne Fériet de Varangéville 
               │
               │ --> Claude II Leclerc de Pulligny
               │      x (1) 1580 Claudon Galland de Pulligny[23].
               │      x (2) 1583 Claudon Mengin de Pulligny[24].



La descendance de Pierre Leclerc du Vivier Modifier

.

Dans le monde d’aujourd’hui, dominé par la précarité et l’individualisme forcené, où la famille quand elle n’est pas éclatée se réduit au couple conjugal et à ses enfants, on a peine à imaginer les grands lignages de l’Ancien Régime, cellules fondamentales de l’organisation sociale, groupant sous une seule autorité et souvent sous un même toit les ménages de plusieurs générations, leurs proches et leurs serviteurs. Ces clans familiaux se comportent comme des organismes vivants, soumis aux lois biologiques, animés par le désir de progresser et la peur de disparaître. Ce sont eux qui gèrent en commun le patrimoine, casent leurs progénitures, leur progéniture, procèdent à la répartition ou à l’échange des titres, des offices ou des dignités[25].

 Pierre Leclerc du Vivier (1530-1598) Blason leclerc de pulligny.jpg
  x 1561 Anne Fériet de Varangéville (1540-1612) Blason feriet 2.jpg
  |
  | --> Chrestienne Leclerc du Vivier (1563-1627) 30px
  |     x 1581 Charles Bailly du Séjour (1555-1627), fils de Guillaume Bailly 30px
  |     |
  |     | --> Charles II Bailly du Séjour (1582-1658) 30px[26].
  |     |     x Françoise Marescot (1598-1655), fille de Guillaume Marescot 30px
  |     |    |
  |     |    | --> Valentine Bailly (ca 1630-?) 30px
  |     |    |     x  1651 Gabriel Lallemant de Brecourt (1620-1657)[27].
  |     |    |     |
  |     |    |     |--> Marguerite Valentine Lallemant de Brecourt (1655-?)
  |     |    |     |    x Nicolas Leclerc de Lesseville (1655-1737)[28].
  |     |    |     |    |
  |     |    |     |    |--> Anne Leclerc de Lesseville (1698-1728)
  |     |    |     |    |    x 1717 Claude François Bidal d'Asfeld (1655-1743) 30px
  |     |
  |     | --> Anne Bailly (1585-1642) 30px
  |     |     x 1602 Antoine II Loysel (1568-1610), fils d’Antoine Loysel Blason loisel.jpg[29].
  |     |    |
  |     |    | --> Niçaise Loysel (1602-?) Blason loisel.jpg[30].
  |     |    |     x ?
  |     |    |     |
  |     |    |     |--> Louise Loysel (1622-1660) Blason loisel.jpg[31].
  |     |    |     |    x 1636 Raoult II Coustant (1622-1660) 30px[32].
  |     |    |     |    |
  |     |    |     |    |--> Pierre Coustant (1654-1721) 30px
  |     |    |     |    |
  |     |    |     |    |--> Raoult III Coustant (1639-1703) 30px[33].
  |     |    |     |    |     x 1664 Charlotte Brunel de Varennes (ca1645-1690)[34].
  |     |    |     |    |    |
  |     |    |     |    |    |--> Charles Coustant de Belle-Assise (1676-1752) 30px
  |     |    |    |    |    |    x  1701 Marie-Barbe de More (1676-1732) BLASON DEMORE.jpg[35].
  |     |    |    |    |    |    |
  |     |    |    |    |    |    |--> Descendance Familles Coustant 30px et Mottet Blason Mottet de ribécourt.jpg
  |     |    |     |    
  |     |    |    x 1622 Jacques de Garsanlan (1580-1642)[36].
  |     |
  |     | --> Paul Bailly de Saint-Thierry (1588-1652) 30px[37].
  |     |
  |     | --> Chrétienne Bailly (1595-1652) 30px
  |     |     x (1)  Mathieu Bourlon (1570-1648)[38].
  |     |    |
  |     |    | --> Charles Bourlon (1613-1685)[39].
  |     |    |
  |     |    | --> Charlotte Bourlon (1615-1667) 
  |     |    |     x 1634 Jean Joly de Fleury (1606-1649)[40].
  |     |    |     |
  |     |    |     |--> Jean-François Joly de Fleury (1635-1702)[41].
  |     |    |     |    x  Madeleine Talon (1644-1684), fille d'Omer Talon  (1595-1652)30px
  |     |    |     |    |
  |     |    |     |    |--> Joseph Omer Joly de Fleury (1673-1704)[42].
  |     |    |     |    |    x  1698 Louise Béraut (1680-?) 
  |     |    |     |    |    |
  |     |    |     |    |    |--> Louise Joly de Fleury (1698-1717)
  |     |    |     |    |    |     x 1717 Claude François Bidal d'Asfeld (1655-1743) 30px
  |     |    |     |    |
  |     |    |     |    |--> Guillaume-François Joly de Fleury (1675-1761) 30px
  |     |    |     |    |    x  Marie Françoise Le Maistre (1676-1759) 
  |     |    |     |    |    |
  |     |    |     |    |    |--> Jean-François Joly de Fleury (1718-1802)
  |     |
  |     |     x (2)  Bertrand d’Ostove (1590-1649)[43].
  |     |
  |     | --> Madeleine Bailly (1602-1671) 30px[44].
  |     |     x 1621 Jacques de Vassan (1580-1636) 30px[45].
  |     |     |
  |     |     |--> Charles de Vassan (1622-1697) 30px[46].
  |     |     |    x 1675 Denise Bordier du Raincy (1655-?) 
  |     |     |    |
  |     |     |    |--> Charles de Vassan (1676-1756) 30px[47].
  |     |     |    |    x 1696 Thérèse Ferrières de Saulveboeuf (1690-1770)  
  |     |     |    |    |
  |     |     |    |    |--> Marie-Geneviève de Vassan (1725-1795) 30px
  |     |     |    |    |    x  1743 Victor Riqueti de Mirabeau (1715-1789) 30px
  |     |     |    |    |    |
  |     |     |    |    |    |--> Honoré Gabriel Riqueti de Mirabeau (1749-1791) 30px
  |     |     |    |    |    |
  |     |     |    |    |    |--> André Boniface Louis Riquetti de Mirabeau (1754-1795) 30px
  |     |     |    |    |    |    x 1788 Jacquette de Robien
  |     |     |    |    |    |    |
  |     |     |    |    |    |    |--> Descendance Mirabeau, dont Gyp 30px
  |     |
  |     | --> Guillaume Bailly de Saint-Mars (1603-1646) 30px[48].
  |     |
  |     | --> Pierre Bailly de Saint-Mars (1604-?) 30px[49].
  |     |     x  Charlotte de Cotignon  (1610-?) 
  |     |     |
  |     |     |  --> Descendance Bailly de Saint-Mars...30px
  |     
  |     | --> Marie Le Clerc (1565-1635) Blason leclerc de pulligny.jpg
  |          x Paul Aymeret de Gazeau  (1555-?)[50].
  |     |     |
  |     |     | --> Catherine Aymeret de Gazeau (1600-1655)
  |     |     x  1629 François Machaut de Villepreux[51].
  |
  | --> Charlotte Le Clerc (1567-1635) Blason leclerc de pulligny.jpg[52].
  |      x Claude II Garrault de Belle Assise (1565-?) 30px[53].
  |      |
  |      | --> Charlotte Garrault de Belle Assise (1605-?) 30px
  |      |     x  1628 François de Castille (1590-1652) 30px[54].
  |      |     |
  |      |     |  --> Marie-Madeleine de Castille (1590-1652) 30px
  |      |     |      x 1651 Nicolas Fouquet 30px
  |      |     |      |
  |      |     |      |--> Louis Fouquet de Belle-Isle (1661-1738) 30px[55].
  |      |     |      |    x 1686 Catherine Agnès de Lévis (1660-1729)  30px
  |      |     |      |    |
  |      |     |      |    |--> Charles Louis Auguste Fouquet de Belle-Isle (1684-1761)  30px
  |      |     |      |    |     x  1729 Casimire de Béthune 30px
  |      |     |      |    |
  |      |     |      |    |--> Louis Charles Armand Fouquet de Belle-Isle (1693-1747) 30px
  |
  | --> Anne Leclerc du Vivier (1580-1627) Blason leclerc de pulligny.jpg
  |     x 1599 Jacques de Chaulnes (1555-1647)[56].
  |     |
  |     | --> Jacques II de Chaulnes (1602-1657)[57].
  |     |    x  1630 Anne de Paris  (1609-1699) 
  |     |    |
  |     |    |  --> Anne de Chaulnes (1632-1701)
  |     |    |      x 1647 Charles de Calonne (1614-1695)[58].
  |     |    |      |
  |     |    |      |--> Anne de Calonne (1648-1737)
  |     |    |      |    x 1684 François Le Tonnelier de Breteuil (1660-1729)[59]. 
  |     |    |      |    |
  |     |    |      |    |--> François Victor Le Tonnelier de Breteuil (1686-1743) 30px 
  |     |    |      |    |     x 1714 Marie Anne Angélique Charpentier d'Ennery (1690-1764)  
  |     |    |      |    |     |
  |     |    |      |    |     |--> Marie Le Tonnelier de Breteuil (1716-1793)
  |     |    |      |    |     |   x 1741 Jules Charles Henri de Clermont-Tonnerre (1720-1794) 30px
  |     |    |      |    |     |   |
  |     |    |      |    |     |   |--> Anne Antoine Jules de Clermont-Tonnerre (1748-1830) 30px
  |     |    |      |    |     |
  |     |    |      |    |     |--> Rosalie Le Tonnelier de Breteuil (1725-1792)
  |     |    |      |    |     |    x (1) 1743 Charles Armand de Pons (1692-1760)[60].
  |     |    |      |    |     |    |
  |     |    |      |    |     |    |--> Antoinette de Pons (1751-1824)[61].
  |     |    |      |    |     |    |     x 1766 Paul François de Quelen de la Vauguyon
  |     |    |      |    |     |    |
  |     |    |      |    |     |    x (2) 1771 Louis Armand de Rohan (1731-1794)[62].
  |     |    |
  |     |    |  --> Françoise de Chaulnes (1633-1716)
  |     |    |      x 1655 Pierre Le Gendre de Lormoy (1623-1713)[63].
  |     |    |      |
  |     |    |      |--> Gaspard François Le Gendre de Lormoy (1650-1740)[64].
  |     |    |      |    x 1695 Marie Anne Pajot (1670-1710)[65].
  |     |    |      |    |
  |     |    |      |    |--> Paul Gaspard Le Gendre de Lormoy (1696-1746)[66].
  |     |    |      |    |     x  1734 Marie Élisabeth Roslin (1710-?)[67].
  |     |    |      |    |     |
  |     |    |      |    |     |--> Françoise Jeanne Le Gendre de Lormoy (1736-?)
  |     |    |      |    |         x  1760 Antoine-Jean Amelot de Chaillou  (1732-1795)  30px
  |     |    |      |
  |     |    |      |--> Françoise Anne Le Gendre de Lormoy (1660-?)
  |     |    |      |    x 1682 André Pierre Hébert du Buc (1650-1707)  
  |     |    |      |    |
  |     |    |      |    |--> Anne-Thérèse Hébert du Buc (1633-1683)
  |     |    |      |    |    x  1670 Pierre Larcher (1710-1706)[68].
  |     |    |      |    |    |
  |     |    |      |    |    |--> Anne Larcher (1706-1754)
  |     |    |      |    |        x 1719 Marc-Pierre de Voyer de Paulmy d'Argenson  (1696-1764) 30px  
  |     |    |      |    |    |   |
  |     |    |      |    |    |   |--> Marc-René de Voyer d'Argenson (1722-1782) 30px
  |     |    |      |    |    |       x 1745 Constance de Mailly, fille du maréchal de Mailly 30px
  |
  | --> Jeanne Le Clerc Blason leclerc de pulligny.jpg



Les Le Clerc de la Renaissance au XXe siècle Modifier

Claude II Leclerc de Pulligny (ca 1485-1562)Blason leclerc de pulligny.jpg
  x (1) 1580 Claudon Galland de Pulligny (1552-1582)[69].    
  x (2) 1583 Claudon Mengin de Pulligny (1550-1626)[70].
  |
  | --> Jean Le Clerc (1586-1633) Blason le clerc.jpg
  |      x 1623 Antoinette des Pilliers (1600-1625)[71].
  |     |
  |     |--> Descendance Famille Leclerc de Landremont, dont Charles Hyacinthe Leclerc de Landremont
  |
  | --> Alexandre Le Clerc (1587-1660) Blason le clerc.jpg[72].
        x 1623 Madeleine  Platel du Plateau (1598-16??)[73].
       | 
       | --> Nicolas Le Clerc (1624-1660) Blason le clerc.jpg[74].
            x Anne Fériet de Lezay (1626-1678) Blason feriet 2.jpg[75].
            |
            | --> Alexandre II Le Clerc (1652-1695) Blason le clerc.jpg
               x 1681 Marguerite Thiery de Saint-Baussant (1655-1698)[76]
               |
               | --> François Le Clerc (1684-17??) Blason le clerc.jpg[77].
                    x 1703 Claude de Colllesson (1685-17??)
                    |
                    | --> Nicolas II Le Clerc (1705-1769) Blason le clerc.jpg[78].
                        x 1737 Renée Rivière (1711-1795) Blason rivière.jpg[79].
                        |
                        | --> Claude-Nicolas Leclerc (1738-1808) 20px
                        |
                        | --> Joseph Louis Leclerc (1741-1811) Blason le clerc.jpg[80]. 
                        |
                        | --> René Le Clerc (1743-1811) Blason le clerc.jpg[81].
                            x 1770 Marie Adelaïde Georget  d'Harnincourt (1747-181)[82].
                            |
                            | --> Augustin Le Clerc (1743-1811) Blason le clerc.jpg[83].
                            |   x  1807 Félicité Carlier des Essarts (1782- 1824)[84]. 
                            |   |
                            |   | --> Victor Leclerc de Pulligny  (1818- 1906) Blason le clerc.jpg[85].
                            |   |   x  1852 Félicité Carlier des Essarts (1820-1875)[86].
                            |   |   |       
                            |   |   | --> Ida Leclerc de Pulligny  (1858- 1954) LECLERC DE PULLIGNY IDA.jpg
                            |   |   |   x 1883 Louis Jouffroy d'Abbans (1851- 1914) Jouffroy d'abbans.jpg[87].
                            |   |   |   |           
                            |   |   |   | --> Marcel Jouffroy d'Abbans (1885-1956)[88].
                            |   |   |   |   x 1910 Madeleine Leclerc de Pulligny (1888-1972) LECLERC DE PULLIGNY MADELEINE.jpg 
                            |   |   |   |   |
                            |   |   |   |   | --> Meunier de Pulligny, Noetinger, de Bollardière
                            |   |                            
                            |   | --> Félix Leclerc de Pulligny (1821-1893) LECLERC DE PULLIGNY félix.jpg
                            |   |  x 1849 Sophie Huvé de Garel (1829-1900)
                            |   |  |       
                            |   |  | --> Jean Leclerc de Pulligny (1859-1939) 30px
                            |   |  |   x 1884 Théodora Lucassen (1860-1922)
                            |   |  |   |       
                            |   |  |   | --> Henriette Leclerc de Pulligny (1886-1951) Blason le clerc.jpg
                            |   |  |   |  x 1910 Pierre d’Humilly de Chevilly (1872-1948) 30px[89].
                            |   |  |   |  |
                            |   |  |   |  | --> Descendance comtes de Foras
                            |   |  |   |       
                            |   |  |   | --> Madeleine Leclerc de Pulligny (1888-1972) LECLERC DE PULLIGNY MADELEINE.jpg 
                            |   |  |   |    x 1910 Marcel Jouffroy d'Abbans (1885-1956)[90].
                            |   |  |   |    |
                            |   |  |   |    | --> Meunier de Pulligny, Noetinger, de Bollardière
                            |   |  |   |       
                            |   |  |   | --> Jeanne Leclerc de Pulligny (1886- 1951) Blason le clerc.jpg
                            |   |  |   |   x 1923 Robert du Mesnil du Buisson (1895-1986) 30px
                            |   |  |   |   |
                            |   |  |   |   | --> Descendance du Mesnil du Buisson
                            |
                            | --> Luc Leclerc (1780-1858) Blason le clerc.jpg[91].
                                x 1809 Emmanuelle du Chastel (1790-1872) 30px[92].
                                |
                                | --> Frédéric Le Clerc (1810-1890) 30px
                                    x 1842 Marie Eugénie Meusnier (1824-1894)[93].
                                    |
                                    | --> Marguerite Le Clerc (1845-1920) Le clerc-de rambaud marguerite.jpg
                                        x 1868 Ernest de Rambaud 30px[94].
                                     |  |                            
                                     |  | --> Descendance de Rambaud 40px
                                     |
                                     | --> Marc Le Clerc (1864-1934) Blason le clerc.jpg[95].
                                     |   |                            
                                     |   | --> Deux filles et plusieurs petits-enfants






Notes et références de l'article Modifier

.

  1. Nobiliaire de la Lorraine et du Barrois, Ambroise Pelletier ; préf. d'Otto de Habsbourg-Lorraine ; introd. de Jacques Choux, Paris : Éditions du Palais royal...
  2. La mère Alix Le Clerc, première religieuse de la Congrégation de Notre-Dame ... - page 6, de Edmond Renard - 1935 - 538 pages.
  3. Lepage Henri, Le Palais ducal de Nancy, A. Lepage, 1852, Modèle:P.15.
  4. Société d'archéologie lorraine. Mémoires de la, 1893 (SER3, VOL21 = T43), p.103.
  5. La mère Alix Le Clerc, première religieuse de la Congrégation de Notre-Dame ... de Edmond Renard - 1935, page 6.
  6. Luce, Siméon : Jeanne d'Arc … Domremy : Recherches critiques sur les origines de la mission de la Pucelle. (Paris: Champion, 1886).
  7. Mémoires, de Société archéologique et historique de l'Orléanais, page 324.
  8. Mémoires, de Société archéologique et historique de l'Orléanais,1885, page 314.
  9. 6 Février 1428. A tous ceulx qui ces presentes lettres verront et orront Estienne Loyndel prebtre, curé de Poissons, garde du seel de la prevosté de Vaucoulour, salut. Saichent tuit que le dimanche sixyesme jour de fevrier, l'an mil quatre cens vingt et huit, es presences de Jehan le Paulmier, et Henry Chifflot, tabellions jurez du Roy nostre sire en ladicte prevosté, chastellerie et ressort d'icelle, eulx estan audit Vaucoulour, assez prez de la boucherie d'illec, Guiot Poingnant dit le mareschault d'Apremont demandeur d'une part, et Jehan Leclerc de Puligney on nom et comme procureur de noble homme monseigneur Henry d'Ogevillers chevalier seigneur de Dompremey et pour lesdiz habitans, d'autre part. Eulx estans à une journée prise et accordée par devant noble homme Robert seigneur de Baudrecourt et de Bloise, cappitaine de Vaucoulour, par lesdictes parties. Après ce que par ledit mareschault fut fait propos et demande de certains dommaiges et interestz qu'il disoit avoir euz et soustenus pour cause de la plegerie dont es lettres parmi lesquelles ces presentes sont infixées est faicte mention, en requerant audit messire Henry et habitans, a la personne de leur dit procureur, que restitucion lui fut faite desdiz dommaiges. De la partie desdits chevalier et habitans, par leur dit procureur a esté respondu, que autreffoiz en avoit fait question comme lesdictes lettres le portoient, et qu'il avoit esté et estoit prestz de lui faire toute raison sommierement de plein s'aucunement y estoient tenus, mais pour certain en riens ny estois tenus pour les causes contenues esdites lettres. Et toutes voyes s'aucune chose en vouloit demander ausdiz chevalier et habitans de Greux et Dompremey , il estoit prest d'en ester à jour et à droit par devant ledit Robert ou par devant autres telz arbitres qu'il plairoit eslire par ledict mareschault, ou de prenre aucuns de ses bons amis ou lesdits arbitres qui ovaient esté pris par autreffoiz, en lui offrant ces choses par plusieurs foiz par ledit procureur, en presence dudit Robert, voulroit par voie de droit ou amiable, lequel mareschault de toutes ces choses faire a esté reffusant et delayant, disent qû il n'en plaid oierait jamais ne prenroit hommes ne arbitres, mais de tout son povoir porterait dommaige audit seigneur, et susdits habitans et à tent ce depertit d'illec. Desquelles offres, sommacions et reyuestes faites audit mareschault, par le procureur dudit mess, Henry et habitans, pour cause dudit refus de droit, icelluy procureur en a requis lettres et instrument audiz jurez, lesquelz en tant que taire le puent et doivent, et pour lui valoir en temps et en lieu ce que raison devra, lui ont octroyé ces prescrites, lesquelles en tesmoing de verité, je Estienne Loyndel garde dessus nommé, à la relacion desdiz jurez et de leurs seaulx et signetz manuels mis a ces prescrites lettres, ay scellées icelles du seel de ladicle prevosté de Vaucoulour et de mon propre seel en contresel, sauft tous drois. Ce fut fait l'an et jour dessus dis. Signé. J. Paulmier, avec paraphe, et H. Chifflot, aussi avec paraphe. Trois des quatre sceaux, sur cire brune, sont encore pendants à ces deux actes, sur double queue de parchemin. Sur l'enveloppe : Deux actes pris par Henry d'Ogevillers et les habitans de Dompremey et de Greux, ses sujets, de la difficulté faite par Guiot Poingnant d'avoir droit des arbitres choisis par les parties pour décider le différent meu entre alles, sur ce que ledit Poingnant prétendait plusieurs interests contre lesdits habitans, qu'il disoid lui dire deubs pour s'etre tourné caution pour eux, envers le sieur de Commercy, en la somme d'onze vingt écus d'or, par lesquels ils n'avoient acquite au terme et jour Préfigés (Documents rares ou inédits de l'histoire des Vosges, vol. 8, p.76.)
  10. Histoire de la Révolution française, de Louis Blanc, Modèle:P.150.
  11. Extrait des minutes déposées aux archives de la préfecture au département de la Meurthe, reproduite par le : Calendrier de la Noblesse de Touraine de 1868, de X. Carré de Busseroles.
  12. Contre-signé Pariset, Registrata, Courcol. La copie que nous venons de reproduire est certifiée conforme par un conseiller de préfecture de la Meurthe, pour le secrétaire général, et porte le cachet de la préfecture de ce département. En marge, on lit N° 27. Collationné le 21 avril 1800. L'archiviste,H. Lepage.
  13. Il est anobli par le duc Antoine de Lorraine le Modèle:1er mars 1512 avec son frère Thierry et ils portent d'or au léopard de gueule, armé, lampassé et couronné d'azur au chef de même chargé de trois besants d'or. Société d'archéologie lorraine. Mémoires de la 1893 (SER3, VOL21 = T43), p.103.
  14. Ce fief de Roville est situé à proximité d'Épinal .
  15. Marraine en 1606, Nobiliaire de Saint-Mihiel de Dumont, 1864, page 217, mariage Dictionnaire de la noblesse contenant les généalogies, l'histoire & la ... de François-Alexandre de La Chenaye-Aubert|La Chesnaye-Desbois]], Badier, 1774- page 278.
  16. Avocat à Saint-Mihiel. Conseiller à la Cour des Grands Jours. Président des Grands Jours de Commercy en 1633. Conseiller d'État de Lorraine et ambassadeur à Mayence, fils d'un conseiller d'État sous le duc Charles III, il est envoyé en Espagne en 1606. D'après François-Alexandre de La Chenaye-Aubert, il est le 8Modèle:Exp degré issu de Humblet de Gondrecourt, administrateur des finances de Robert, comte de Bar, conseiller des États du Barrois en 1358 et décédé en 1360.
  17. Ascendant des familles Vaudré et Puis, banquiers d’Épinal, de Gironcourt, de Saint-Haouen, de Sury-Apemont, de Villentroys, Bastien, Delsart, Collet, Fefvrel... (Renard Edmond, La Mère Alix Le Clerc... , p.6n.)
  18. Vice-bailli de Nancy, Tabellion à Nancy et Lieutenant de bailli, comte du Saint-Empire romain germanique, seigneur de Pixéricourt et de Malzéville.
  19. Argentier de Charles III de Lorraine (1543-1608), conseiller, auditeur en la Chambre des Comptes de Lorraine. Bulletin de la Société d'archéologie lorraine, de Société d'archéologie lorraine - 1855, p.249.
  20. Créancière du duc qui lui constitue une rente de 367 écus (en plus de celle de 1607 qu'elle perçoit déjà de concert avec son frère), assignée comme la première sur la recette du comté de Vaudémont. Nobiliaire de la Lorraine et du Barrois, Ambroise Pelletier ; préf. d'Otto de Habsbourg-Lorraine ; introd. de Jacques Choux, Paris : Éditions du Palais royal. Descendante de Wambert de Soissons, comte de Chaumont, baron de Nogent, marié en 1243 julien avec Sophie de Rynel.
  21. Jean Le Clerc est allié par elle à diverses bonnes maisons de Paris.
  22. Son père est écuyer et seigneur de Sergueux et Langres en Champagne. Nicolas est bailli de Châtillon-sur-Seine. Il est anobli par lettres de noblesse de Charles III de Lorraine, le 23 février 1565. Source : François-Alexandre de La Chenaye-Aubert.
  23. Inhumée nef de l’église de Pulligny, fille de Mengin et Françoise du Gaillard. Société d'archéologie lorraine. Mémoires de la 1893 (SER3, VOL21 = T43), p.103.
  24. Il s’agit de deux personnes totalement différentes. La 1Modèle:Ère Claudon est morte selon sa plaque mortuaire en 1582. Jean Le Clerc naît en 1587. Cette deuxième femme est la descendante d’une famille d’ancienne noblesse qui tire son origine de la Lorraine allemande, où est située la baronnie de Mengin ou de Menghen, sur la Sarre, dont les barons sont reconnus chevaliers libres dès le XIIModèle:Exp siècle. Son père est capitaine dans les bandes de Piémont. Elle reste attachée à la religion catholique après la conversion de son mari.
  25. Jean-Christian Petitfils, Fouquet, p.17.
  26. Chevalier, seigneur du séjour du roi et de Saint-Mars ... , conseiller du roi en ses conseils , maître en sa chambre des comptes et doyen du semestre de janvier, dans cette compagnie.
  27. Conseiller, puis président au parlement de Paris .
  28. Seigneur de Thun et du Mesnil-Durand, conseiller au Grand Conseil (1674) puis président au parlement de Paris (1677), conseiller en la 5° Chambre des enquêtes (1677), puis président (1706).
  29. Il est conseiller au parlement de Paris et à la cour en 1604. Sa famille a été anoblie en 1590.
  30. Maître Niçaise Loysel, procureur habite La Tour de Ville à Compiègne.
  31. Sœur de Marc Loysel x Élie Charmolue, selon l’Annuaire de la Noblesse de France de 1869, et descendante d’Antoine Loysel , selon l’Armorial de la généralité de Paris, de Charles d' Hozier, Charles René d' Hozier, Jacques Pierre Meurgey-Tupigny, Jacques Meurgey de Tupigny - 1965, page 184 et Mémoires de la Société Académique d'Archéologie, Sciences et Arts du Département de l'Oise, Beauvais, Institut royal, p.302.
  32. Avocat au parlement de Paris. Membre de la famille de Guillaume d'Ercuis selon les Mémoires de la Société Académique d'Archéologie, Sciences et Arts du Département de l'Oise, Beauvais, Institut royal, p.302.
  33. Écuyer, conseiller du roi, lieutenant criminel, fait enregistrer son blason dans l’Armorial général : " Ecartelé aux 1 et 4, de gueules à 3 fleurs de Lys d'or, au franc quartier d'argent, chargé d'une étoile à 6 raies de sable, qui est Coustant ancien ; aux 2 et 3 de gueules à l'arbre d'or, au chef d'argent d'un croissant de sable qui est Coustant moderne."
  34. Charlotte Brunel, d’une famille noble de Picardie, dont un descendant représentera la noblesse aux Etats-généraux de 1789, elle a 12 enfants.
  35. Fille d’un gouverneur attourné en 1703 et petite-fille du lieutenant-général de l’élection.
  36. Conseiller et maître ordinaire en la Chambre aux deniers, trésorier et banquier de la Maison de Monsieur, financier.
  37. Aumônier du roi, abbé commendataire de Saint-Thierry-au-Mont-d'Or, près de Reims.
  38. Conseiller du roi en ses conseils maître conseiller, maître ordinaire en sa chambre des Comptes, maître des requêtes .
  39. Évêque de Césarée et de Soissons.
  40. Oncle d’Armand Jean Le Bouthillier de Rancé, Conseiller au Grand Conseil et procureur général de Louis de Valois.
  41. Avocat général au parlement de Metz en 1660, puis de Paris en 1664, conseiller-clerc à la Grand'chambre du parlement de Paris.
  42. Chevalier, lieutenant général des Eaux et Forêts, avocat général au parlement de Paris.
  43. Marquis de Clanleu, maréchal des camps et armées du roi en 1648, chambellan de S.A.R. Gaston d'Orléans et enfin gouverneur de Mardick et Dixmude.
  44. En 1639, elle acquiert l’hôtel de la Reine Marguerite et le loue au président Séguier. Variétés historiques et littéraires recueil de pièces volantes rares et ..., p.175.
  45. Maître d'hôtel ordinaire du roi, Trésorier des parties casuelles.
  46. Président en la Chambre des comptes.
  47. Marquis de Vassan, Brigadier des armées du roi.
  48. Abbé de Saint- Thierry, Avocat du roi en ses conseils, Premier avocat général du Grand Conseil, seigneur de la terre de Saint-Mars et du château de Segray, à Saint-Mars-la-Brière .
  49. Écuyer, seigneur de Berchère et de Saint-Mars, Secrétaire de la Chambre du Roi en janvier 1611, Conseiller du Roi, Conseils d'État et privé, Maître d'hôtel du roi, Trésorier général de France en Champagne.
  50. Écuyer, seigneur de Gazeau, maître des comptes à Paris.
  51. Écuyer, seigneur de Villepreux, conseiller au parlement de Paris.
  52. Source :La Chesnaye-Desbois, Dictionnaire de la Noblesse, III, 910, + catalogue des chevaliers de Malte) pour les alliances Le Clerc et Castille.
  53. Famille Garrault Seigneur près de Lagny-sur-Marne, conseiller au conseiller au parlement de Paris.
  54. Conseiller au parlement de Paris reçu le 19 août 1624, président aux Requêtes du parlement de Paris, receveur du Clergé.
  55. Marquis.
  56. Conseiller au Parlement de Paris le 31 décembre 1596, puis maître des requêtes du 13 janvier 1619 à 1634.
  57. Lieutenant général des Eaux et forêts de la table de marbre du Palais, à Paris, maître des requêtes le 5 janvier 1637.
  58. Marquis, Maréchal des camps et armées du Roy, lieutenant de Roy à Calais et au pays d'Artois, gouverneur de Hesdin. Base Roglo.
  59. Marquis, conseiller d'État et Intendant des Finances du roi Louis XIV.
  60. Comte, brigadier des armées du roi.
  61. Dame d'honneur de Madame la comtesse de Provence (1774). Base Roglo.
  62. Prince de Montbazon.
  63. Procureur général au parlement de Metz le 29 décembre 1654, maître des requêtes) le 24 mai 1668, secrétaire du Cabinet du Roy, ambassadeur à Venise.
  64. Conseiller du roi en ses conseils, maître des requêtes, intendant de Montauban, conseiller d'État.
  65. Fille du Contrôleur général des postes et relais de France, selon Popoff Prosopographie des gens du parlement de Paris et base Roglo.
  66. Conseiller du roi, président en la Chambre des comptes de Paris, source Saint Pern, Chaix d'Ange, Chesnaye, Source :La Chesnaye-Desbois, Courcelles... .
  67. Fille d’un receveur de tailles à Alençon, puis secrétaire du roi (1736), fermier général.
  68. Conseiller au parlement de Paris, maître de requêtes.
  69. Inhumée nef de l’église de Pulligny, fille de Mengin et Françoise du Gaillard. Société d'archéologie lorraine. Mémoires de la 1893 (SER3, VOL21 = T43), p.103.
  70. Il s’agit de deux personnes totalement différentes. La 1Modèle:Ère Claudon est morte selon sa plaque mortuaire en 1582. Jean Le Clerc naît en août 1586. Cette deuxième femme est la descendante d’une famille d’ancienne noblesse qui tire son origine de la Lorraine allemande, où est située la baronnie de Mengin ou de Menghen, sur la Sarre, dont les barons sont reconnus chevaliers libres dès le Modèle:XIIe siècle. Son père était capitaine dans les bandes de Piémont. Elle reste attachée à la religion catholique après la conversion de son mari.
  71. Fille de Thierry, seigneur de Mezeley et d’Anne de Girecourt. Ministère de l'Instruction publique et des Beaux-Arts, 1904, p.536.
  72. Il met son épée au service de Venise dans sa lutte contre les Turcs et est comme ambassadeur des ducs de Lorraine, avec son frère. Venise les fait chevalier de Saint-Marc. Il reçoit comme son frère des lettres de noblesse le 28 mai 1623, conférant à sa famille la noblesse héréditaire. Il homme de chambre ordinaire du duc et musicien. Calendrier de la Noblesse de Touraine de 1868 de X. Carré de Busseroles.
  73. Fille de Didier et Suzanne Thyerron. Luc Platel du Plateau de Frey est né vers 1478 à Anvers vient en Lorraine à la suite de René II. Il est fait châtelain du château de Bar et anobli par lettres expédiées le 23 mai 1550... "Recherche de la noblesse du bailliage de St Mihiel, faite en 1581" (Page 98).
  74. D'abord officier, puis gravement malade il doit abandonner la carrière des armes.
  75. Son neveu devient Président de la Chambre de ville de Vic et épouse le 6 novembre 1667 Marguerite Huin, fille du Chancelier et lieutenant général de l'évêché de Metz.
  76. Fille de Jacques de Thiery, écuyer, seigneur de la Rotate, gendarme de la reine-mère du roi. Puis Jacques est sous-lieutenant des chevaux-légers du comte de Beaujeu. Il a épousé Marie-Claude de Bercy. En 1696, Marguerite Thiery, veuve d'Alexandre Le Clerc fait enregistrer ses armes qui sont : D'azur à trois lions issants d'or, 2 en chef et un en pointe. Armorial manuscrit de Lorraine p.22. Elle figure dans l'Armorial Général de France de d'Hozier (Lorraine-Bar-page 5 n°106). On trouve dans le même armorial un Charles Thiery, escuyer, sieur de la Cour, capitaine dans le régiment de Saint-Evremond avec le même blason. Les enfants de ce frère sont reçus parmi les gentilshommes élevés à l'école militaire après avoir fait preuve de leur noblesse devant le juge d'armes de France.
  77. Il est Procureur fiscal de Broussey-en-Blois, dans le diocèse de Toul. Ses parents figurent dans l’Armorial de d’Hozier de 1696. François épouse Claude de Colllesson, fille de Philippe de Collesson de Lonchamps et Barbe de Reims. La dame Claude de Collesson est née dans une famille originaire du Barrois, anoblie le 13 mars 1535, qui porte : D'azur à la bande d'argent chargée de trois croix alaisées d'azur. L’armorial de Lorraine et du Barrois & Dictionnaire de la noblesse, p.100), les dit anoblis en 1527.
  78. Fermier général de la baronnie de Ville Dieu, spéculateur, trésorier du roi.
  79. Fille d’un marchand et bourgeois de Thoiré-sur-Dinan .
  80. Supérieur de la Congrégation de l'Oratoire, organise le brûlement des titres féodaux et d'autres archives, vend les biens nationaux, combat les chouans, fait partie du comité de surveillance révolutionnaire, maire de Villedieu-en-Beauce. Juge au tribunal de Vendôme, il refuse de juger Gracchus Babeuf ce qui lui vaut des sanctions.
  81. Receveur des Grandes Gabelles du grenier à sel, régisseur des terres et du château de Galiot Mandat de Grancey, acheteur de biens nationaux, sauve la vie des membres de la famille de Galiot Mandat de Grancey qui le remercie en lui vendant leurs biens.
  82. Fille d’un maître chirurgien, membre de l'Académie royale de chirurgie, membre de l'université de Paris, conseiller vétéran du comité... Elle est la nièce de Robert Bunon et la sœur d’un ingénieur et d’un chirurgien.
  83. Volontaire des les armées de la République, blessé d'un coup de baïonnette,"surnuméraire" dans l'administration des Domaines, officier de la garde nationale, il se bat aux Buttes-Chaumont pour défendre Paris de l'invasion, chef du contentieux de la direction nationale de l'enregistrement, chevalier de la Légion d'Honneur, comte, chevalier de l'Ordre de l'Éperon d'or .
  84. Fille de Jean Carlier des Essarts, avocat au Parlement de Paris, procureur au Châtelet.
  85. Comte, président du C.A. du chemin de fer de Lyon à La Croix-Rousse.
  86. Fille du comte de Fussey, illustre veneur, pour l’Encyclopédie de la vénerie. Elle est veuve d'Hippolyte Frédéric Ladureau de Belot, dont elle a eu un fils qui va être un très mauvais mari pour l’une des petites-filles de la comtesse de Ségur, Camille de Malaret, la Camille du roman : Les Petites Filles modèles, ex dame d'honneur de l’impératrice Eugénie de Montijo.
  87. Comte, consul, a 4 enfants dont Marcel qui suit.
  88. La famille de cet Attaché au Gouvernement d'Alger remonte au chevalier Jean Jouffroy, seigneur de Bletterans qui teste en 1347, selon Moreri, et son Grand Dictionnaire historique, ou mélange curieux de l'histoire sacrée et profane. Le chef de la branche d’Abbans fait une demande et présente ses preuves en 1782 pour les honneurs de la Cour Annuaire de la noblesse de France et des maisons souveraines de l'Europe, 1894, p.453. Les sires d'Abbans avaient leur sépulture en la cathédrale Saint-Étienne de Besançon à côté de celles des grands barons de Franche-Comté. Marcel est le descendant aussi du marquis Claude François Jouffroy d'Abbans.
  89. Pierre d’Humilly de Chevilly est diplomate. A Viry (Haute-Savoie), se trouve le manoir d’Humilly appartenant aux comtes d’Humilly de Chevilly, d’une famille d’ancienne noblesse citée depuis le Modèle:XIVe siècle. Elle y rencontre le futur roi du Maroc, qui leur rend visite à l'époque de la Société des Nations.
  90. Attaché au Gouvernement d'Alger.
  91. Médecin à Tours, enseigne l'anatomie et la physiologie, médecin-chef de hôpital de Tours avec Pierre Bretonneau (6 mois chacun).
  92. Cousine du député guillotiné Gaspard-Séverin Duchastel et du général Louis Claude du Chastel. Elle vit avec Pierre Bretonneau (1778-1862) de 1823 à 1853.
  93. Petite-fille de Simon Meusnier-Badger et de Pierre Durand, procureur du roi, maire de Saint-Épain et député à Chinon en 1789.
  94. Diplômé École polytechnique (France) et École d'application du Corps royal d'état-major, lieutenant-colonel d’état-major, directeur du service hospitalier de la Croix-Rouge, pour la France et ses colonies, petit-fils d’Agathe de Rambaud et héritier de la famille d'Allonville.
  95. Part s'établir en Indochine.



Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard