Fandom

Wiki Guy de Rambaud

Eycher ou Ycher, Icher, Eicher von Bieringen

333pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Commentaire0 Partager

brouillon


Aey10.jpg

Les Eicher sont coseigneurs de Wendelsheim après 1381.

Aey11.jpg

Kiebingen.

Aey5.png

Württembergische Regesten.

BLASON EYCHER.jpg

Tombe d'un membre de la famille Eycher ou Ycher, Icher, Eicher, à Bieringen.

Aey.jpg

Michael von Botzheim et Anna Eicher vivent au château d'Ortenberg.

Les Eycher ou Ycher, Icher, Eicher von Bieringen sont aussi seigneurs de Rottenburg am Neckar (Kiebingen et Wendelsheim), de Nürtingen (Burg Neuenhaus ???),

Les Eicher appelés Eicher de Kiebingen, sont, avant la Réforme, l'une des plus grandes familles de Rottenburg am Neckar (Würtemberg)[1].

Les Eicher sont coseigneurs de Wendelsheim et son château après 1381[2].

Claus Eycher est cité dans cette ville en 1424[3].


Albrecht VI d'Autriche (1418 - 1463), duc d'Autriche intérieure, donne en fief, en 1454, le village de Bieringen à Hans Ycher ou Eicher (ca 1410 - 1475)[4], car il lui a fait des prêts[5]. Le Württembergische Regesten contient encore cette charte Graf Ulrich V. bestellt Dietrich Eicher v. Bieringen zum Burgvogt auf Schalksburg. Nous avons une charte du 29 mai 1460 d'Hans Ycher (Eicher), Seigneur de Bieringen concernant la nouvelle église[6]. Le Württembergische Regesten nous dit que c'est jusqu'au 7 mars 1475. Le 6 mars 1476, la veuve et les enfants de Hans Ycher vendent 4.750 florins d'or autrichiens le village de Bieringen à Burkhard d'Ehingen[7]. Sa veuve se prénomme Anna[8]. Hans Ycher ou Eicher et Anna sont certainement les parents de :


¤ Anna Eicher de Kiebingen (ca 1455 - 1487) se marie en 1480 à Michael von Botzheim (ca 1445 - 1516), bailli épiscopal à Sasbach (1469 - 1509); Huissier de justice dans le pays Ortenau (après 1509). C'est un membre d'une famille que Théodore de Bèze qualifie de noble famille alsacienne, les Botzheim, de Bootzheim, à proximité de Sélestat. Ils apparaissent dans les annales du temps en 1281 parmi les premières familles nobles du pays[9]. Michael von Botzheim reçoit dans son château d'Ortenberg la visite de l'empereur Maximilien. On a une affaire opposant Michael de Botzheim, administrateur de la seigneurie d’Ortenberg, à son gendre Sebastian Schutz de Vingertal et à sa fille Katharina Botzheim, épouse de Sebastian, au sujet de leur contrat de mariage[10]. On les retrouve après Michael von Botzheim (ca 1445 - 1516), un peu partout : en Alsace, dans le sud de l'Allemagne et même en Courlande. Anne Eicher de Kiebingen (ca 1455 - 1487) est la mère de l'humaniste luthérien Johann von Botzheim (1480 - 1539) et donc la grand-mère de Bernard von Botzheim (1521 - 1596)...


¤ Dietrich Eicher de Kiebingen (ca 1460 - après 1512), membre du Conseil des XII d'Offenburg, encore cité en 1512[11]. Dietrich Eicher de Kiebingen (ca 1460 - après 1512) est certainement le père de :


¤¤ Dietrich II Eicher de Kiebingen (ca 1500 - 1557), Grand Bailli du Kinzigtal et témoin en 1539 avec le père d'Andreas Keller-Cellarius[12].

¤¤ Andreas Keller-Cellarius se marie en 1528 à Rottenburg am Neckar avec Agnès Eycher (1505 - après 1550). Il est le fils de Hans, maire de Rottenburg. Andreas Keller-Cellarius est un théologien luthérien, apparenté à la plupart des théologiens luthériens de cette partie de la Rhénanie

BLASON YCHER.jpg

Famille Eycher ou Ycher, Icher, Eicher von Bieringen.

Notes et références de l'article Modifier

.

  1. Wende-Tage-Buch : Ein Tagebuch Von Der Wende Bis Zur Einheit, Martin Naumann, Militzke Verlag, 1998.
  2. Wendelsheim, Altgemeinde
  3. Dr Daniel Zimmer, Les Mast : un cabinet de curiosités familial, Barr 2015.
  4. Dr Daniel Zimmer, Les Mast : un cabinet de curiosités familial, Barr 2015.
  5. Die Starzel, Harald Schetter.
  6. Die Kirchen und Kapellen
  7. Die Kirchen und Kapellen
  8. Archive der Freiherren von Ow: Urkundenregesten 1319-1830, Inventare der nichtstaatlichen Archive in Baden-Württemberg Volume 1 de Archive der Freiherren von Ow: Überlieferung in den Familienarchiven Wachendorf und Piesing und im Staatsarchiv Sigmaringen, Rudolf Seigel, Éditeur Kohlhammer, 2004.
  9. Bulletin de la Société de l'histoire du protestantisme français, DEUXIÈME SÉRIE. —HUITIÈME ANNÉE, 1873.
  10. Bulletin de la Société de l'histoire du protestantisme français, DEUXIÈME SÉRIE. —HUITIÈME ANNÉE, 1873.
  11. Dr Daniel Zimmer, Les Mast : un cabinet de curiosités familial, Barr 2015.
  12. Dr Daniel Zimmer, Les Mast : un cabinet de curiosités familial, Barr 2015.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard