Fandom

Wiki Guy de Rambaud

Bataille de Déols (469)

331pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Commentaire0 Partager
Euric.png

Euric Balthes.

La Bataille de Déols est une célèbre bataille de la Rome antique qui s'est déroulée en Gaule au Ve siècle, au printemps 469[1].


Euric Balthes (ca 430-484) étend sa domination jusqu'à la Loire, après la Bataille de Déols gagnée sur les Bretons (469)[2].

BIOGRAPHIE Modifier

.

Abd0.jpg

Guerriers bretons capturant un ennemi.

Abd.jpg

L'Aquitaine du temps des Wisigoths.

L'élévation, le 12 avril 467 d'Anthemius au trône des Césars, déplaît fortement à Euric, vexé d'une part de n'avoir pas été consulté pour cette nomination impériale. Il craint qu'il forme une alliance contre lui[3].

Les Bretons, et leur roi Riothamus, allié de l'Empire romain d'Occident, et ami de Sidoine Apollinaire, réunissent une armée britto-romaine[4] de 12.000 hommes (selon Jordanès) pour lutter contre les Wisigoths d'Euric, sur l'appel de l'empereur Anthémius, et pour défendre la partie de l'Aquitaine restée romaine.

Riothamus vient au secours de Syagrius, Gouverneur romain, attaqué par les Wisigoths, au sud de la Seine[5]. Les Wisigoths sont commandés par Euric Balthes (ca 430-484), roi des Wisigoths.

L'armée Britto-romaine est sous l'autorité d'Ambrosius Aurelianus, dit Riothime. Ce dernier vient au secours de Syagrius, Gouverneur romain, attaqués par les Wisigoths, au sud de la Seine. Les Wisigoths sont commandés par Euric. Avant qu'il ait le temps d'effectuer sa jonction avec le gouverneur romain, Riothamus se fait lui-même attaqué par Euric, entre Bourges et Déols. C'est la bataille de Déols (469).

La bataille dure 2 jours. Riothamus est battu, et trouve refuge chez les Burgondes, alliés des Romains.

Euric les bat les Bretons à la bataille de Déols en 469, afin de préserver son bien. Ils sont battus par les Wisigoths sans avoir pu opérer leur jonction avec les fédérés francs aux ordres de Childéric et du comte Paul, successeur avec Syagrius du général Ægidius dans le Nord de la Gaule. Paul et les Francs de Childéric parviennent cependant à tenir Tours et Bourges.


Le roi des Wisigoths, Euric, vainc les Bretons du roi Riothamus à la bataille de Déols et les chasse du Berry[6]. Après sa victoire, Euric est maître de la Touraine et de la plupart des villes de l'Aquitaine première, dont Bourges[7].

NOTES ET RÉFÉRENCES Modifier

.

  1. Émilienne Demougeot, La formation de l'Europe et les invasions barbares, Volume 2 : De l'avènement de Dioclétien (284) à l'occupation germanique de l'Empire romain d'Occident (début du VIe siècle), Aubier,‎ 1979.
  2. Les derniers rois Wisigoths (466 - 714)
  3. Clovis contre Alaric: l'histoire de l'Empire wisigoth de Toulouse à Tolède, Patrice Georges Rufino, P.G. Rufino, 1996.
  4. Les derniers rois Wisigoths (466 - 714)
  5. Les derniers rois Wisigoths (466 - 714)
  6. Sidonius Apollinaris, Œuvres, traduites en français avec le texte et des notes, Lyon, Rusand,‎ 1836.
  7. Bruno Dumézil, Michel Rouche, Le Bréviaire d'Alaric : Aux origines du Code civil, Paris, Presses Paris Sorbonne,‎ 2008.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard